Advertisement
ANNONCE PUBLICITE

Nafi Diallo (Pds) à Mimi Touré : »Rien n’est si bas et si lâche que de chercher à se justifier par le mensonge »

Quand Nafi Diallo (Pds) rappelle à Mimi Touré les propos de Rousseau: »Rien n’est si bas et si lâche que de chercher à se justifier par le mensonge »
ANNONCE

Madame Touré , Jean-Jacques Rousseau disait, fort à propos aujourd’hui, que :  »Rien n’est si bas et si lâche que de chercher à se justifier par le mensonge. Un menteur est l’objet du mépris public, et il contracte, par l’habitude de vouloir tromper les autres, celle de se tromper lui-même. » Madame Touré, vous avez échoué, lamentablement échoué, dans les mission à vous confiées en tant que Ministre de la Justice d’abord, et Premier ministre ensuite. L’échec de cette pseudo traque des biens supposés mal acquis est patent, constaté par le plus candide des sénégalais, par le sénégalais le plus éloigné des questions dites nationales.

Vous avez sombré de manière manifeste dans les taches à vous déléguées. Ainsi, vous avez été mise au placard par votre propre patron qui vous a ensuite humiliée en posant des actes défiant votre gestion des dossiers qui vous avaient été préposés. En effet, récemment, les biens confisqués du président Wade que votre traque avait , insidieusement , mis dans le patrimoine de Karim wade ( nonobstant les principes de droit basiques tels le droit successoral) lui ont été rendus sans qu’il n’ait rien demandé, et mieux sans aucune décision de justice. Par la volonté, seule, du Chef de l’État Macky Sall. Tout comme, il a été de sa volonté politique et personnelle de poursuivre, d’emprisonner, puis d’exiler Karim Wade, avec bien sur votre collaboration. Mais cela est un autre débat. J’évoque cela, tout juste pour démontrer que votre chef ne croit absolument plus à vos complots, propos, et propagandes qui, disons le, lui ont porté de graves préjudices.

Madame Touré, vous foirez chaque mission qui vous est déléguée. Ostensiblement ! Et ironie du sort ou plutôt une liquidation politique par votre Patron, c’était encore vous du haut de votre poste de premier ministre, et après que vous ayez fabriqué d’énormes contrevérités contre Karim Wade, candidat du Parti Démocratique Sénégalais, qui avez été envoyée en Messi (e) à Grand Yoff pour réduire un autre adversaire politique  »à sa plus simple expression ». C’était lors des élections locales de 2014. Cette mission commandée à grand Yoff s’est soldée par un échec retentissant. Monsieur Khalifa Sall vous a battue. La chronique annoncée de sa mort politique venait de subir son premier revers. Et vous êtes passés aujourd’hui à la vitesse supérieure avec votre régime.

Et vous revoilà ! A nouveau ! Polluant le débat public.
Madame Touré, vous indisposez le peuple avec vos sorties ridicules et intempestives. Le peuple veut du sérieux et du sérieux dans la sérénité.

Madame Touré, vous indisposez votre propre Chef. En effet, vous le mettez vraiment dans une situation compromettante vu qu’ il se devra de lancer une traque contre vous, les ministres concernés et leurs services afin d’éclairer les sénégalais. Vous accusez son régime de détournements puisque personne n’a vu l’once de ces 245 milliards, un État n’étant pas l’épicerie au coin de la rue, si ce que vous dites est avéré, voilà de graves accusations contre le gouvernement du Sénégal . Je pense que le président de la République saisira le procureur pour faire la lumière sur cette affaire. Enfin, si nous sommes dans un État de Droit !

Madame Touré, vous indisposez les députés, ceux de la coalition présidentielle. Eux mêmes n’ont vu et n’ont été saisis pour aucune loi de finances initiale ou rectificative ayant trait à ces 245 milliards. Sinon qu’ils nous en donnent les références. Le cas échéant, et là encore, je pense que le Chef de l’Etat suggérera à  »son » président de groupe parlementaire la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire. Ils y mettront , espérons le autant de promptitude et de déférence que lorsqu’il s’est agi de lever les immunités parlementaires de leurs collègues.

Madame Touré, vous indisposez le Trésor public, le ministre du budget et tous les autres ministères et services car ils devront décaisser au bas mot 22 milliards pour les avocats si les 2% négociés et lus dans la presse sont avérés. Sinon, beaucoup plus au vu du barème qui concerne le paiement des avocats de l’État.

Madame, vous avez mis votre régime dans une sacrée mélasse ! Juste pour vous disculper , vous et vos flagrants ratés. Vos échecs patents vous hantent.
Ceci étant dit, allons maintenant dans le vif du sujet : vous avez listé des points pour expliquer d’où vous sortiez le montant de 245 milliards qui seraient issus de la traque des biens supposés mal acquis.. Avant que je n’en vienne à la véracité ou pas de vos différents points, j’aimerais, d’abord, souligner que vos estimations devraient être suivies du nom des cabinets ayant expertisé la valeur de ces biens. Bien entendu, nous parlons de cabinets reconnus, labellisés pour leur sérieux, leur impartialité, et leur intégrité.

Ainsi donc, je m’en vais répondre à chaque point :
1. Dénonciation du montage financier de l’Aéroport Blaise Diagne mettant en cause les intérêts de l’Etat du Sénégal : Gain de 100 milliards par rapport au montant préalablement dû par l’Etat du Sénégal aux créanciers.
——–
Pour le point 1, d’abord, cela manque énormément de rigueur car ce n’est point documenté, il aurait fallu mettre sur la table l’ensemble du projet mère, le financement et son montage initiaux, la totalité des contrats, les fonds disponibles en 2012 d’une part. Et d’autre part, nous publier ce qui a été changé, la totalité des contrats prouvant vos propos tout les documents contractuels y afférant, et qui pourront éclairer le peuple quant aux différentes rubriques du projet. Si bien qu’on saura où, quand et comment 100 milliards ont été gagnés par le Sénégal. Dès lors, nous serons à même d’établir des tableaux comparatifs. De nous mêmes, puisque nous sommes tous dotés d’un minimum de bon sens, celui ci étant, du reste, la chose la mieux partagée selon Descartes. Et cela est vrai.
Ensuite, dites nous, et tant qu’on y est, s’il est vrai que plus de 60 milliards ont été payés à la multinationale en charge des travaux pour pouvoir casser leur contrat et négocier leur départ sans que nous nous retrouvions poursuites devant les tribunaux. Un peu à la Bictogo! Ceci, pour ensuite ramener une société turque qui aurait fini les travaux. Laborieusement d’ailleurs!
Dites-nous alors pourquoi il y aurait un surcoût estimé à environ 40 milliards au bas mot entre le projet initial (qui d’ailleurs aurait du être mis en oeuvre pour être fonctionnel en fin 2013 début 2014) et le projet final. Dites-nous également Mme Touré quel est le manque à gagner pour notre pays à cause de ce retard excessif de 3 ans.
Nous voulons des réponses sérieuses et non du dilatoire.

3. Ticket d’entrée DP World pour la concession du Port de Dakar : 37 milliards
———-
Pour le point 3, Mme permettez moi avec tout le respect dû au droit d’aînesse de vous dire que vous êtes une calamité pour votre régime. Vos compagnons politiques ont toujours parlé de 24.5 milliards et vous nous en annoncez 37. Soit 13.5 milliards de plus. A l’Assemblée nationale , Monsieur le ministre du budget Mangara nous avait parlé de 24.5 milliards recouvrés suite a l’interpellation de l’honorable député Mamadou lamine Diallo. Il en est de même pour le ministre Amadou ba. Au demeurant et pour rappel, il y a eu une vive polémique entre vous du gouvernement et Monsieur Cheikh Kanté, à l’époque Directeur Général du Port Autonome de Dakar concernant ces 24.5 milliards, qui, selon lui, devaient être versés dans les caisses du port. Madame Touré, dites nous en quoi le rachat des 10% d’actions de l’État du Sénégal par DPW, structure renommée et cotée en bourse ferait partie d’une supposée traque des bien mal acquis ?! Par ailleurs Me Félix Sow , avocat de l’État du Sénégal dit lui même dans un journal :  » Dans le dossier pénal que nous avons géré, l’affaire DP World n’en faisait pas partie  ». Mieux, a aucun moment dans les procès et verdicts s’étant tenus au Sénégal nous ne voyant de Dubaï Port World. Nul part !
Enfin, je vous demanderai de répondre au directeur de DPW Sénégal qui ne demande qu’une chose et il l’a exprimée publiquement : être saisi officiellement sur la question. Faites le donc !

4. Reprise AHS : entreprise estimée à 50 milliards
——-
L’entreprise Ahs appartenant à M.Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo Bourgi a été saisie et est entre les mains d’un administrateur provisoire du nom de Abdoulaye Sylla. La société AHS est sous administration provisoire et fait l’objet de beaucoup d’investigations au vu des nombreux scandales qui y ont cours. Nous ne comprenons toujours pas pourquoi M.Sylla a été choisi par la Crei malgré le fait que sa société Etudes coordinations travaux Sa (ECOTRA), ait été épinglée par la SDV, pour émission de chèques sans provision de la BSiC dont un de 14,2 millions et le second de plus de 35,1 millions de francs CFA. La même banque le poursuivrait pour une créance de 165 millions de francs Cfa. C’est curieux qu’il soit jugé assez crédible pour devenir administrateur provisoire d’un des joyaux financiers de notre secteur privé.
Pour la petite histoire, ECOTRA qui rencontrait ces problèmes financiers, est désormais en charge des études techniques et financières, l’aménagement et la commercialisation de la Zone industrielle sise aux Pôles Urbains de Diamniadio pour une assiette globale de 134 hectares. ECOTRA est présent sur l’autoroute Ila Touba et aurait le juteux marché de la fourniture de gravillons. En passant, M.Sylla est décrit comme un proche de notre première dame. Il aurait même une fille portant le nom de Madame Sall. Cette affaire, osons le dire est simplement une main mise sur une structure ayant un potentiel certain en faveur de gens dans l’ombre.

Le 8 mars 2016, à Paris l’Agent judiciaire de l’Etat, Antoine-Félix Diome, auparavant procureur spécial de la Crei et 3 avocats de l’État ( Mes Simon Ndiaye, Félix Sow et William Bourdon) tenaient une conférence de presse dans les bureaux de Mme Patricia Balme conseillère en communication de macky Sall. Ils disaient à la presse que 2 sociétés aéroportuaires ont été saisies. Il s’agissait de Sénégal Handling Service (AHS), et Aéroport Bus Service (ABS) et qu’elles étaient évaluées toutes les 2 à 19 millions d’euros soit 12 463 223 541.95 Francs CFA. Et ils nous précisent qu’il est question d’un peu plus de 8 milliards pour AHS. Entre les 8 milliards énoncés par M.Diome et vos virtuels 50 milliards, il y a tout un océan . Non. Plutôt tout un monde ! Alors qui de vous 2 dit vrai ?!
Et ce n’est pas fini M. Bourgi vous poursuit devant le CIRDI quant à ses sociétés et biens. Le CiRDI est le Centre International des Règlements de différends relatifs aux investissements, il est affilié à la Banque Mondiale. La procédure est toujours en cours.

ANNONCE

5. Reprise du complexe immobilier de Eden Rock : 7 appartements à 650 millions l’unité : 4,55 milliards
————-
Ce complexe immobilier appartenant à M. Bourgi est saisi mais avez vous vendu ces appartements ?! Avez-vous trouvé acquéreurs ?! Et ceux qui avaient déjà payés ont-ils été remboursés ?! Donnez nous également la loi de finances où sont logés ces 4.55 milliards. Monsieur Diome a également dit que l’État a mis la main sur «six appartements » évalués à 3,936 milliards FCFA . Où est passé la différence ?!
Et dans quelle loi de finances pouvons-nous trouver ces montants ?!

6. Dettes de Abbas Jaber de la Sonacos : 5 milliards
————–
Dites aux sénégalais en quoi un montant logé de 2. 493 milliards dans la loi de finances rectificative de 2013 d’une huilerie, la suneor pour ne pas la citer concernerait la traque ?! D’autant que la rubrique que j’ai lue dans la loi de finances parle de  » dettes ». Une quote-part sur une plus value d’actifs et l’occupation de l’immeuble de la Sonacos. Des affaires  »habituelles » entre les États et leurs secteurs privés. Cela fait partie de la traque ?!
Et pourtant, l’État du Sénégal via une convention avec la Société générale a réglé les indemnisations dues a Abas jaber pour sont ticket de sortie de la Suneor. 7 milliards ! Bien huileux comme indemnisation. Partout, vous lâchez des sommes vertigineuses pour payer vos erreurs et acharnement contre des hommes d’affaires sénégalais. Parlez en !

7. Comptes bancaires de Karim Wade à Monaco : 8 milliards
——-
Décidément ! Vous prenez vraiment les sénégalais pour des gens sans cervelle.
Mais Madame, ce point ci est le plus facile à prouver. Si vous avez rapatrié 8 milliards, c’est très simple, ils doivent être visibles dans les écritures et livres du trésor, et sont précédemment sanctionnés par une loi de finances. Là c’est du cash par un simple transfert. Seulement, Madame , si j’ai bonne mémoire, vous avez été déboutés à Monaco suite à une plainte de Messieurs Bourgi et Pouye. Pas un kopeck n’avait été transféré au Sénégal. En rappelant que les différents comptes n’étaient aucunement cachés par les differents proprietaires qui eux mêmes l’avaient déclarés lors des enquêtes preliminaires. Ah, au fait n’aviez vous pas dit aux sénégalais qu’il s’agissait de 99 milliards ?! Les fameux  »99 milliards de Monaco » …
Dites-nous si, après avoir été déboutés , comme partout ailleurs que le Sénégal, il y’a eu d’autres nouvelles donnes inconnues des sénégalais, des journalistes, des avocats . Y a t’il eu une nouvelle décision de justice que tout le monde ignore et dont vous êtes bien la seule à être au courant.

8. Tahibou Ndiaye : 3 milliards dont une maison estimée à 2 milliards
———–
Ce point je ne saurais y répondre mais cela fait rire rien qu’à la lecture. En effet s’il y a une maison estimée par je ne sais quel expert à 2 milliards, 3 milliards moins 2 faisant 1 selon ma nièce de 9 ans, le milliard restant est-il dans les airs ou a t’il disparu entre temps dans une quelconque caisse occulte ?! Quel manque de rigueur intellectuelle. J’en ris aux éclats madame. Au fait, Donnez-nous l’adresse de la maison de 2 milliards saisie afin que le peuple se fasse juge de vos propos.

9. Aida Ndiongue dans l’affaire : 47 millards
———-
Alors l’affaire Aida Ndiongue est le summum de l’injustice, du torpillage du droit , et de la haine. Je rappelle que Mme Aida Ndiongue a gagné ses procès contre l’État du Sénégal en première instance et en appel. Elle vous a battus dignement devant des cours régulières. Vous avez fait un pourvoi en cassation, et là, notre cour suprême a osé juger dans le fond et donner un verdict en confisquant les biens de la dame alors qu’en 1ere instance, en appel les juges avaient débouté l’État du Senegal et demandé à ce que tous ses biens confisqués lui soient rendus. Il est évident pour tous les juristes sérieux que le maximum qu’aurait pu faire la cassation contre Aida Ndiongue était un renvoi devant la Cour d’Appel avec d’autres juges mais ne se devait aucunement de donner un jugement sur le fond aux seules fins de suivre les requêtes du procureur en première instance et en appel. Comme si les biens saisis avaient été déjà utilisés à d’autres fins bien avant l’enclenchement des comparutions devant les cours et tribunaux. Dès lors, et dans ce cas, il fallait une esbroufe juridique pour sauver l’État du Sénégal.
Une cour suprême qui juge dans le fond ?! Du jamais vu ! Inédit !
Mais pis, Madame Touré, vous inventez encore et encore , vous mettez mal à l’aise votre propre camp car lors de l’abusif arrêt de la cour suprême, ainsi que précédemment notamment en première instance et en appel , il a toujours été question de 20.688.638.937 francs CFA ( selon les obscures expertises ordonnés par votre parquet) et 2 millions de francs CFA d’amende.
Soit ! Dites-nous donc d’où sortent les 47 milliards évoqués ?! Une différence de plus de 26 milliards entre vos propos balancés sans aucune preuve et l’arrêt de votre propre pourvoi en cassation .

Reste à être payé à l’Etat du Sénégal :
– 113 milliards d’amende assortie à la condamnation de Karim Wade
———–
Vous ne les verrez jamais et vous pouvez toujours nous chanter des comptines. Votre cour étant irrégulière, illégale et les verdicts en découlant étant des verdicts a consommation locale, ils ne sont bons que pour amuser la galerie marron.

-138 millards d’amende assortie à la condamnation de Abou Khalil Bourgi
———
Je ne saurais y répondre. Ce que je puis dire c’est qu’il vous poursuit à l’international et dans différentes cours pour contester ce simulacre de procès mené par une cour aux antipodes des règles élémentaires de droit. Je noterai juste une incongruité, le soi disant co-accusé, le complice a une amende plus lourde que l’accusé principal . C’est peut être possible par ailleurs, mais là cela semble ridicule et donne l’impression au peuple, au nom de qui la justice est censée être rendue, que c’est du rackett. Oui, du rackett que vous voulez faire à cette illustre et richissime famille . Voilà tout !

Madame Touré, si vous voulez de l’argent, en tant qu’État il faut simplement travailler à des programmes sérieux et structurants, il faut soi même être sérieux et crédible. En vérité, tout ce que vous ne savez pas faire et tout ce que vous n’êtes pas.
En conclusion, madame Touré vous fomentez des chiffres , les balancez aux sénégalais, sans gêne aucune et êtes incapable de les étayer par des preuves simples, basiques, élémentaires en l’occurrence par des traces dans notre trésor public, des lois de finances et tout autre élément factuel nous permettant au moins de comprendre sur quoi vous vous basez pour oser débiter de telles contrevérités.

Vous vous prenez pour une magicienne des chiffres qui peut anesthésier par de vils mensonges tout un peuple afin de justifier les déplorables errements dans ces affaires. Le chef de l’État doit une bonne fois pour toutes vous arrêter car c’est à croire que vous lorgnez son poste. Ceci, a telle enseigne que vous faites en sorte de le mettre lui et son régime dans le pétrin . Qu’il vous demande de vous taire, vous êtes dangereuse pour la stabilité de notre pays, pour la cohésion et la paix des cœurs en cette période de fêtes.

Je crois qu’aujourd’hui tout sénégalais sait que lorsque vous parlez seuls Satan et …Goebbels dansent et jubilent. Goebbels lui murmurant à l’oreille  » je me suis réincarné huit décennies plus tard, en Afrique, au Sénégal, et en femme  » . Oui Madame Touré, vous êtes une vraie disciple de Goebbels et comme lui, vous avez fait vôtre son fameux et populiste  » Plus le mensonge est gros, plus il passe. Plus souvent il est répété, plus le peuple le croit ». Et bien, ce ne sera pas pour cette fois Madame Aminata Touré.

PS : Dans le document de Mme Touré qui m’a été envoyé je n’ai pas vu de point 2. Je n’ai pas jugé bon de répondre a sa rubrique  » en cours de procédure » puisque là elle n’affirme pas que les 2 points ont été recouvrés. Mes sources de documentation ont été les lois de finances (initiales et rectificatives) de 2012-13-14-15-16 et les mises en demeure de la Crei, les verdicts et arrêts des différentes juridictions concernées, les conférences de presse des avocats de l’État et de l’AJE.

Nafissatou Diallo
Citoyenne sénégalaise
Membre du Parti Démocratique Sénégalais

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*