Mondial 2026: la Guinée parmi les pays qui ont voté contre le Maroc –
PUBLICITE

Mondial 2026: la Guinée parmi les pays qui ont voté contre le Maroc

La Coupe du monde 2026, la première à 48 équipes, aura lieu en Amérique du Nord. La candidature a reçu une majorité de voix de la part du collège électoral réuni mercredi lors du Congrès de la Fifa.

Réunis mercredi à Moscou à l’occasion du 68e congrès de la Fifa, les 203 délégués des pays-membres de l’instance autorisés à voter ont désigné la candidature portée par le Mexique, le Canada et les Etats-Unis pour l’organisation de la Coupe du monde 2026. Le projet «United» qui rassemblait les trois nations nord-américaines a largement obtenu la majorité des suffrages avec 134 voix contre 65 pour le Maroc (3 abstentions et 1 vote «aucun des deux»).

Le Maroc recalé pour la cinquième fois
C’est la cinquième fois que le Maroc n’est pas retenu pour l’attribution d’une Coupe du monde après des revers en 1994, 1998, 2006 et 2010.  La Guinée parmi les pays qui ont voté pour le trio Etats-Unis-Mexique-Canada au détriment du Maroc. Le ticket marocain n’était pas le favori de ce scrutin. Le pays espérait susciter l’adhésion du continent africain et européen grâce à sa localisation, mais la proximité géographique n’a pas eu l’impact escompté. Le ticket nord-américain, aux perspectives financières bien plus lucratives (11 milliards de profit attendus pour la Fifa contre 5 sur la candidature marocaine) a fait l’objet d’un large consensus au sein des fédérations affiliées à l’instance.

Le Canada, qui a joué la seule Coupe du monde de son histoire en 1986 (24e sur 24), est assuré de retrouver le Mondial car les trois pays-hôtes seront qualifiés pour cette 23e édition. En revanche, avec l’extension à 48 équipes, les pays-hôtes rentrent dans le quota de places allouées aux confédérations. Sur les six places réservées aux nations affiliées à la Concacaf, trois sont donc déjà pourvues.

Pour la première fois, une Coupe du monde sera organisée sur trois pays différents. Les matches se dérouleront de Mexico à Edmonton, deux villes situées à 4 000 kilomètres de distance. Le Mexique sera le premier pays à accueillir un Mondial pour la troisième fois (1970, 1986). Les Etats-Unis, au coeur du projet United (17 des 23 stades pré-sélectionnés sont sur leur territoire), va organiser une Coupe du monde pour la deuxième fois après 1994. C’est en revanche une première pour le Canada.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.