ANNONCE PUBLICITE

Malmené sur un terrain de foot, le président burundais envoie deux hommes en prison

ANNONCE

Malmené sur un terrain de foot, le président burundais envoie deux hommes en prison

Le président burundais Pierre Nkurunziza aime deux choses dans la vie: jouer au football et ne pas être contrarié.
Le 3 février dernier, le président se déplaçait avec son club, le FC Haleluya, à Kiremba pour y croiser le fer avec l’équipe locale. Habitué à voir ses adversaires lever le pied, éviter de le brusquer et même le laisser marquer, Nkurunziza a vécu un match plus compliqué que prévu.
Pour l’occasion, les dirigeants de Kiremba avaient recruté des réfugiés congolais du camp de Musasa. Les quelques réfugiés, inconscients de l’identité de leur président d’adversaire, l’avaient malmené de bout en bout en l’attaquant et, sacrilège, le faisant même tomber par terre.

Selon l’AFP, informée par une source judiciaire burundaise, Nkurunziza, humilié et très mauvais perdant, a fait arrêter ce vendredi Cyriaque Nkezabahizi, administrateur de la commune de Kiremba et son adjoint chargé du sport, Michel Mutama, pour « complot contre le chef de l’État » .

ANNONCE

C’était le moment Kim Jong-un de la semaine.

sofoot.com

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*