ANNONCE

Mahammed Boun Abdallah Dionne : “ Les Français ne sont pas les seuls à s’intéresser au pétrole sénégalais ”

ANNONCE

Actuellement face aux députés pour rendre compte des actions de son gouvernement, le Premier ministre a répondu aux attaques dirigées contre la cession à Total de puits de pétrole.

Le géant français TOTAL a fait son entrée dans les recherches et l’exploitation du pétrole français. Ce que d’aucuns ont vu comme la continuation de la colonisation.

ANNONCE

Mais selon le premier ministre qui fait à l’instant face aux députés à l’Assemblée nationale, il n’y a pas eu de passe droit en faveur des Français dans cette affaire. “Dire que Total a été favorisé, c’est faux. Il y a eu appel d’offres”, a précisé le chef du gouvernement. Il poursuit en faisant savoir que le pétrole sénégalais aiguise les appétits de toutes les grandes puissances du monde. “Des missions des Nations unies sont au Sénégal pour voir clair dans le pétrole sénégalais. Les américains, les français, les anglais, même les chinois sont entre le Sénégal et la Guinée Bissau. Les Russes, à travers Gazprom, veulent disposer d’un permis d’exploiter. Le président a fait le choix de la diversité et tout pays qui a les moyens de s’engager dans la recherche de ressources naturelles au Sénégal sera accueilli à bras ouverts”, clarifie Mahammed Boun Abdallah Dionne.

En revanche, ce dernier précise qu’il est une chose de chercher, mais il en est une autre de trouver. “Et dans ce cas, c’est le code pétrolier qui intervient pour donner à chacun ce à quoi il a droit”, termine le Premier ministre.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*