Le procès de l'Imam Ndao reprend avec les dénégations de l'accusé Abdou Aziz Dia –
PUBLICITE

Le procès de l’Imam Ndao reprend avec les dénégations de l’accusé Abdou Aziz Dia

Le procès de l’Imam Ndao et Cie a repris ce lundi. La Chambre criminelle à formation spéciale a entendu l’accusé Abdou Aziz Dia, alias « Zoubair ». 

À la première question du juge, il répondra : « Je reconnais que j’étais parti au Nigéria. Les Jihadistes, je les ai sans doute côtoyés, car j’ai séjourné là-bas, pendant trois mois. Mais, je n’ai jamais intégré une association de terroristes ». L’accusé a essayé de démontrer son innocence face à des accusations d’acte de terrorisme par menace.  

Vêtu d’un sobre boubou blanc, le pantalon de l’accusé ne dépasse pas ses orteils. L’homme est barbu. De par son accoutrement, il l’air d’un « Ibadou ». « Zoubair » est un étudiant diplômé revenu du Nigeria, où ils étaient allés pour, dit-il, « suivre une formation en sciences religieuses. Mais, je n’ai pas pu étudier comme je voulais », regrette l’accusé, en évoquant son cursus universitaire à l’Ucad, ballotté d’une faculté à une autre.  

Pour avoir séjourné au camp d’Al-Qaïda à Fatkhoul Moubine, Abdou Aziz Dia a nié être Jihadiste, répétant ne pas connaître l’identité des membres de Boko Haram, qu’ils avaient rencontrés. « Je ne me suis jamais retrouvé dans un combat avec des Jahadistes », a-t-il précisé. L’accusé, dit-il, connait Imam Ndao, l’homme le plus médiatisé de ce procès pour apologie du terroriste, à travers une conférence à laquelle il avait assisté…

Dakaractu

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.