ANNONCE

GROSSESSE : LA PROGESTÉRONE PRÉVIENDRAIT LE RISQUE DE FAUSSE COUCHE

GROSSESSE : LA PROGESTÉRONE PRÉVIENDRAIT LE RISQUE DE FAUSSE COUCHE

ANNONCE
GROSSESSE : LA PROGESTÉRONE PRÉVIENDRAIT LE RISQUE DE FAUSSE COUCHE
GROSSESSE : LA PROGESTÉRONE PRÉVIENDRAIT LE RISQUE DE FAUSSE COUCHE
ANNONCE

Une étude publiée dans la revue médicale Fertility and sterility va apporter un nouvel espoir aux femmes qui ont subi plusieurs fausses couches et craignent de ne pouvoir mener une nouvelle grossesse à terme.

Dans cette étude, les chercheurs de l’université de l’Indiana (Etats-Unis) ont recruté 116 femmes ayant déjà subi au moins deux fausses couches avant la 10e semaine de grossesse. Leur niveaux de nCyclinE, un marqueur moléculaire pour la santé de l’endomètre, ont été testés et celles dont le niveau était anormal se sont vu prescrire une supplémentation en progestérone, sous forme d’ovule à insérer dans le vagin, deux fois par jour au cours de la seconde moitié de leur cycle menstruel. Puis elles ont continué à en prendre jusqu’à la 10e semaine de grossesse.

7 femmes sur 10 ont donné naissance à un bébé

Cette supplémentation semble avoir été efficace puisque dans ce groupe, 68% des femmes sont parvenues à mener une grossesse à terme comparativement à 51% des femmes dans le groupe sans supplémentation hormonale.

Les chercheurs pensent que la progestérone a incité l’endomètre à produire plus d’éléments nutritifs qui permettent à l’embryon de se développer au cours des premières semaines de grossesse.

« Nous savons désormais que la prescription de progestérone au cours de la seconde moitié du cycle puis pendant les premières semaines de grossesse augmente la probabilité d’avoir un bébé » souligne le Dr Mary Stephenson, principal auteur de l’étude. « Cependant il existe de nombreuses causes possibles pour les fausses couches et les femmes doivent subir une évaluation approfondie avant de demander une prescription de progestérone à leur médecin ».

topsante

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*