Confession d'un maitre coranique accusé de viol... " Je n'ai fait que introduire mon doigt sur son..." –
PUBLICITE

Confession d’un maitre coranique accusé de viol…  » Je n’ai fait que introduire mon doigt sur son… »

Un maitre coranique est accusé de viol sur une fillette de 11 ans.

Ce jour là, quelques minutes après la prière de l’aube, le gardien de l’internat qui faisait ses ablutions, a remarqué que la fillette M. K. est sortie de la chambre du maitre coranique en courant. Presque tétanisé, la fillette est resté bouche-bée. Elle n’a servi aucune réponse à ce dernier. Une fois le responsable du temple du savoir informé, il joint celui-ci qui tenté de fuir au téléphone pour lui faire cette proposition : « J’ai déjà discuté avec la famille de la fillette, si tu dédommages à hauteur de 75 000  Fcfa, l’affaire sera étouffé, il faut faire tout pour nous rassemblé cette somme d’argent ». Ne voulant pas rater cette occasion en or, Oustaz Samb a accepté la proposition et a pris route pour kebemer le lieu du rendez-vous. Dés qu’il pointe nez à l’endroit où il devait rencontrer le responsable de l’internat et l’oncle de la victime, il a été arrêté par la gendarmerie. Arrêté par les limiers, , le maitre coranique s’est empressé de dire qu’il n’a fait qu’introduire son doigt dans les parties intimes de la mineure. Au terme de la durée légale de sa garde à vue, il a été déferré au parquet de Louga le 15 décembre dernier. Depuis cette date, il dort à la prison de Louga.

Sanslimitesn.com avec l’Obs

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.