Bande de Gaza : sept Palestiniens tués par des soldats israéliens –
PUBLICITE

Bande de Gaza : sept Palestiniens tués par des soldats israéliens

Sept Palestiniens, dont deux adolescents, qui manifestaient à la frontière entre la bande de Gaza et Israël ont été tués vendredi par des militaires israéliens. Tsahal affirme avoir riposté à des jets d’engins explosifs et de pierres.

Des militaires israéliens ont tué vendredi 28 septembre sept Palestiniens qui manifestaient à la frontière entre la bande de Gaza et Israël dans le cadre du mouvement de protestation hebdomadaire lancé il y a six mois, ont annoncé les services de santé de l’enclave palestinienne.

Ils font également état de 505 blessés, dont 89 par balle. Parmi les sept Palestiniens tués, figurent deux adolescents de 12 et 14 ans.

L’armée israélienne a déclaré que les soldats avaient été attaqués par des manifestants qui lançaient dans leur direction des engins explosifs et des pierres. Selon le ministère de la Santé dans l’enclave palestinienne, il s’agit de la journée la plus sanglante depuis le 14 mai qui avait vu la mort de plus de 60 Palestiniens lors de violences coïncidant avec l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, un motif d’indignation pour les Palestiniens.

Riposte

De son côté, l’armée israélienne a fait état de manifestations et de heurts auxquels ont pris part selon elle plus de 20 000 Palestiniens en différents points de l’enclave le long de la barrière de sécurité lourdement gardée.

Elle a dit que les soldats postés à la barrière avaient ouvert le feu pour riposter à des jets d’engins explosifs et de pierres. L’armée a ajouté avoir identifié l’infiltration sur son territoire de plusieurs Palestiniens qui ont ensuite rebroussé chemin. Interrogée par l’AFP, elle ne s’est pas exprimée sur les cas particuliers des Palestiniens tués.

Depuis le début des manifestations hebdomadaires à la frontière de Gaza le 30 mars dernier pour réclamer un droit au retour sur les terres abandonnées à Israël à la fondation de l’État lors de la guerre israélo-arabe de 1948, 191 Palestiniens ont été tués. Côté israélien, un soldat a été tué par un tireur palestinien.

Plus de deux millions de personnes vivent entassées dans la bande de Gaza, dont les difficultés économiques sont au centre des efforts déployés par les États-Unis pour relancer les pourparlers de paix israélo-palestiniens, dans l’impasse depuis 2014.

france 24

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.