ANNONCE

Ainsi parlait Ablaye Mbaye : “ Des chanteurs m’ont fait de sales coups”

ANNONCES

Le chanteur Ablaye Mbaye endeuillé: il a perdu son papa

Il est décédé en pleine répétition au studio «Mille mélodies», de l’instrumentiste Baba Hamdy. Dernièrement, Ablaye Mbaye se méfiait des chanteurs qui lui ont fait de sales coups, disait-il. “Moi Ablaye Mbaye, je suis plus ami avec les instrumentistes qu’avec les chanteurs. Cela ne veut pas dire que je ne suis pas avec les chanteurs. Mais il est clair que les instrumentistes sont plus sincères avec moi dans nos rapports. Je l’ai senti et je le sens encore. Je ne dirais pas qu’ils sont tous mes amis, mais j’en compte des proches, de bons amis et des camarades.

Les instrumentistes me disent souvent qu’ils veulent jouer avec moi parce que quand ils le font, ils sentent qu’ils sont avec un vrai chanteur. Il y a beaucoup de trahison et de tromperie dans notre milieu. C’est un milieu “sale”. J’ai vécu des trahisons avec des chanteurs qui m’ont fait de sales coups. J’ai une philosophie qui m’aide à avancer devant ces situations. La musique m’a appris beaucoup de chose”, disait-il dans une récente interview. “J’ai appris qu’une personne, quoi qu’elle fasse, doit y croire avant tout. Il ne faut jamais baisser les bras.

ANNONCES

Même si tu dois te faire des ennemis pour ça, poursuis ton chemin même si ta logique n’est pas fondée pour les autres. Comme ça, quand tu réussis, tant mieux, dans le cas contraire, tant pis. Moi, en tout cas, je n’ai encore aucun regret. Je prends la vie comme elle vient. Je reste endurant et cela, c’est la musique qui me l’a appris”, soutenait-il. Ablaye n’aimait pas que les gens aient pitié de lui. Selon lui, si quelqu’un avait pitié de lui, c’est comme s’il le violentait. “Celui-là ne m’aide pas, il m’enfonce. Quand on a pitié de quelqu’un, on ne voit jamais ses erreurs.

On doit nous considérer comme tout être humain. On doit nous critiquer positivement ou négativement. C’est selon. On ne doit pas avoir pitié de nous. Les Sénégalais font la confusion entre la pitié et le soutien. Je suis contre cette pitié”, pestait-il. Quand il parlait de la vie, c’était pour dire que “la vie, c’est la détermination, l’endurance et la persévérance. Il faut toujours être optimiste. Nul ne peut connaître ce monde-là de façon parfaite si ce n’est Dieu. L’essentiel est d’avoir un bon cœur et un esprit ouvert.

On apprend chaque jour une nouvelle leçon de ce grand livre qu’est le monde. Tu verras chaque jour des choses nouvelles. Mais les expériences doivent servir à quelque chose. Je parle de mes propres expériences. Je ne suis pas né avec une cuillère en argent dans la main. Mais chaque soir en me couchant je me dis que demain je serais un milliardaire. Et j’y crois tous les soirs. C’est ma motivation”. Ainsi parlait Ablaye Mbaye.

ANNONCES

App mobile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages de cet article