Affaire Keita Baldé – Nabil Djelit: « Est-ce que l’Inter aurait fait la même chose si c’était le Brésil ou l’Argentine? » –
PUBLICITE

Affaire Keita Baldé – Nabil Djelit: « Est-ce que l’Inter aurait fait la même chose si c’était le Brésil ou l’Argentine? »

L’affaire Keita Baldé Diao continue de faire des vagues. L’attaquant sénégalais a été retenu par son club parce que n’ayant pas reçu de convocation. Un acte « pas cool » selon Nabil Djelit.

Sur le plateau de L’Équipe d’Estelle, le journaliste de France Football, qui a souligné « la maladresse énorme » de la Fédération sénégalaise de Football, estime que l’Inter n’a pas été cool sur ce coup. (…).  « Ils ne sont pas obligés de le libérer, mais quelque part cela témoigne des relations qu’ils ont avec certaines fédérations. Est-ce que si c’était le Brésil ou l’Argentine, ils auraient fait la même chose ? », s’est-il demandé.

Pour Vikash Dhorasso, ancien footballeur français, il y a tout simplement un manque de respect vis-à-vis de la sélection sénégalaise.

Se prononçant sur l’affaire Keita Baldé Diao, qui ne prendra pas part au match Guinée-Equatoriale-Sénégal de ce 17 novembre, comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Can 2019, le sélectionneur national des lions a estimé que le club italien pouvait faire l’effort de laisser le garçon venir. « J’ai des présidents de club qui m’appellent pour trouver un consensus pour qu’on joueur arrive avec un jour de retard en sélection. (…) On a toujours joué le jeu avec les clubs », a-t-il révélé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.