ANNONCE PUBLICITE

Affaire Benzema: la déclaration de Joachim Löw qui enfonce le joueur

ANNONCE

Depuis octobre 2015, Karim Benzema n’a plus joué en équipe nationale. Le dimanche 12 novembre, l’attaquant du Real a déclaré sur Canal+ qu’il n’aura pas la chance de retourner en équipe de France tant que Didier Deschamps sera en poste. Un autre avis sur cette affaire vient d’être révélé. En effet, le sélectionneur allemand estime que les Bleus ont suffisamment de talents en attaque et que Deschamps mérite qu’on ait confiance en ses choix.

ANNONCE

A la veille du match amical entre l’Allemagne et la France, le cas Benzema intéresse la presse allemande. Un journaliste allemand a décidé de savoir ce que pense le sélectionneur allemand sur la mise à l’écart de l’attaquant du Real Madrid. Joachim Löw a déclaré : « C’est un très bon joueur, mais Deschamps sait ce qu’il fait et pourquoi il prend cette décision, estime le sélectionneur allemand. L’attaque est déjà forte et variée en France, avec des profils de joueurs très différents. Didier a beaucoup d’options, il fait ses choix ».

Affaire Benzema: la déclaration de Joachim Löw qui enfonce le joueur

Les deux sélectionneurs qui détiennent une victoire partout en grande compétition, s’apprécient très bien. Toutes les fois qu’il a l’occasion, Didier Deschamps ne manque pas d’apprécier le boulot de son homologue et de prendre en exemple sa longévité à la tête de la sélection allemande, un élément indispensable selon lui pour remporter des trophées.

« Il est sélectionneur depuis un moment. En 2014 son équipe était déjà forte, en 2016 encore plus », Juge Joachim Löw. « C’est quelqu’un qui a été champion du monde en tant que joueur, je pense qu’il a mérité une certaine reconnaissance et une confiance en lui. La France s’améliore, évolue, c’est aussi dû à son entraîneur », ajoute-t-il. Un Bel hommage rendu à Didier Deschamps qui ne fait qu’enfoncer Karim Benzema.

 Afrimag
ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*