Youssou Ndour sermonne les artistes « On ne vend plus de …» –

Youssou Ndour sermonne les artistes « On ne vend plus de …»

REMISE DE 75 MILLIONS A LA MUTUELLE DE SANTE DES ARTISTES: Youssou Ndour déplore la communication du gouvernement et sermonne les artistes

En décidant de mettre 75 millions dans la caisse de la mutuelle de santé des acteurs culturels, Youssou Ndour a posé un acte fort. Devant le conseiller du président de la République, Youssou Ndour a plaidé la cause des artistes et déploré la communication du gouvernement. Pour sa part, Macky Sall a rajouté 100 millions à la caisse.
C’est fait ! Depuis le temps que l’on parle de la contribution noble de Youssou Ndour qui a décidé d’injecter les 75 millions de F Cfa du prix Praemim Impérial que le Japon lui a remis, le président du Conseil d’administration de la mutuelle de santé des acteurs culturels a reçu des mains du chanteur le chèque, en présence de nombreux artistes. Ce fut l’occasion pour Youssou Ndour de dire ses vérités sur le secteur de la musique. Tout d’abord, le leader du Super Etoile magnifie la création de la Couverture maladie universelle (Cmu) qui, selon lui, «est une grande opportunité pour que les Sénégalais y participent, mais aussi une façon de mettre la pression sur l’Etat afin qu’il augmente les infrastructures». En effet, le chanteur pointe du doigt le manque de communication du gouvernement, qui doit communiquer sur ces instances, aussi bien la Cmu que la mutuelle des artistes afin que les Sénégalais sachent les opportunités à saisir. «J’ai vu que le problème de l’Etat, c’est la communication. On réalise beaucoup de choses, mais on ne communique pas bien. Je voudrais que l’Etat communique dans tous les secteurs pour que les Sénégalais sachent les opportunités à saisir. L’Etat a un défaut de communication, parce que sur une structure comme la Cmu ou notre mutuelle, nous devons faire une communication de masse», dit-il.
Youssou Ndour de poursuivre : «ce qui est déplorable, c’est que quand l’Etat veut communiquer sur des réalisations d’envergure, on va à l’étranger pour le faire. Payer des insertions publicitaires dans les médias étrangers pour parler au peuple sénégalais, ce n’est pas normal et ce n’est pas bon. C’est dommage».

« On ne vend plus de CD…»

Prêchant pour la paroisse des artistes, il revient sur l’industrie musicale. «Nous sommes dans une période difficile dans notre secteur. L’art est consommé par toutes les branches de la société, mais, malheureusement, nous les artistes ne récoltons rien du tout. Mis à part la transition que nous sommes en train de vivre avec le Bsda et la Sodav, personne ne vend plus de CD. On entre en studio en investissant beaucoup d’argent et après tout le monde consomme et c’est fini. On n’y gagne rien du tout», dit-il. Sur ce, il lance un appel aux Sénégalais pour solliciter leur soutien. «J’interpelle aussi la population sénégalaise pour leur dire de nous soutenir afin que les créations continuent», dit-il, avant de demander à l’Etat «des mécanismes pour voir comment les artistes peuvent vivre de leur métier».

«On doit faire des efforts…»

Pour revenir aux 75 millions, il dira que c’est une contribution, parce que, dit-il, «chacun d’entre nous doit le faire, avec ses moyens. Mais on dit souvent aides-toi et le Ciel t’aidera ! La cotisation annuelle à la mutuelle est fixée à 7000 francs Cfa et l’Etat a pris en charge la moitié; alors on nous demande juste 3500 F Cfa, donc nous devons faire des efforts».
Ce volet fermé, Youssou Ndour revient sur l’année 2017, marquée par la disparition de beaucoup d’artistes. «Cette année a été très dure pour les artistes de grande envergure qui ne sont plus avec nous. Ce qui m’a fait mal, c’est de voir des situations déplorables de nos collègues artistes étalées dans la presse afin que les bonnes volontés réagissent. Cela me fait très mal. Raison pour laquelle, en allant au Japon récupérer le prix, je me suis dit qu’il faut que j’apporte ma contribution», dit-il. Pour finir, il soutiendra : « il y a beaucoup d’artistes au Sénégal qui méritent le prix que j’ai reçu. Le prix appartient à l’ensemble des artistes».

Macky Sall rajoute 100 millions dans la caisse de la mutuelle…

Prenant la parole le conseiller spécial représentant du président de la République, Ibrahima Ndoye, après avoir magnifié le geste de Youssou Ndour, révèle que Macky Sall a décidé d’apporter sa contribution à la mutuelle à hauteur de 100 millions de F Cfa.

Samba THIAM

jotay.net

A propos Aissatou Sane 6972 Articles
Aissatou Sané : Je suis blogueuse web,je publie des chroniques et des actualités sur les chanteurs et musiciens qui montent au senegal. Je vous invite à lire mes articles pour plus de contenu funs

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.