Une fête d’anniversaire d’une copine entre jeunes à la plage de Yoff virage a viré à un meurtre: Racine Fall risque la perpétuité –

Une fête d’anniversaire d’une copine entre jeunes à la plage de Yoff virage a viré à un meurtre: Racine Fall risque la perpétuité

Racine Fall risque la perpétuité pour avoir tranché la gorge de son antagoniste

Le maçon Racine Fall, domicilié à Yoff, a comparu hier à l’audience de la chambre criminelle du tribunal de Grande instance de Dakar. Il répondait de faits d’assassinat sur le défunt Mamadou Samb. Le parquet a requis les travaux forcés à perpétuité contre lui. L’affaire est mise en délibéré pour le 2 octobre prochain.

Une fête d’anniversaire d’une copine entre jeunes à la plage de Yoff virage a viré à un meurtre. Ayant eu la gorge tranchée avec un tesson de bouteille, Mamadou Samb, un des jeunes fêtards, est passé de vie à trépas. Les faits remontent à plus de 5 ans et se sont passés dans un bar à la plage de Yoff virage. Pour répondre de ce meurtre, Racine Fall a comparu hier devant la chambre criminelle pour assassinat et détention d’arme blanche. « La victime m’a empoigné et m’a menacé, son compagnon m’a frappé, ils ont pris un couteau chez le vendeur de poisson grillé, j’ai pris la fuite pour me sauver en me réfugiant dans une station d’essence » a expliqué l’accusé. Et de poursuivre : « Je buvais chaque jour de l’alcool, ce qui m’a fait per- dre la raison. A la gendarmerie, je n’étais pas conscient ».

A en croire Hamsata Abdoul Fall, un des té- moins, lorsque la victime était tuée, « j’étais à l’intérieur, j’ai entendu une bagarre à l’extérieur du bar, j’ai vu Racine Fall fuir, poursuivi par un groupe de jeunes. Je ne sais pas quand on l’a poignardé. Je l’ai juste vu fuir pour se sauver». Racine Fall avait tranché la gorge de son antagoniste avec un tesson de bouteille Ivre, Racine Fall poignarde Mamadou Samb Pour le témoin Thiaba Cissé, domicilié à Yoff, celui qu’on a poignardé a couru jusqu’au bas d’un escalier avant de s’écrouler. «C’était un jour de match du Sénégal, la place n’était pas bien fréquentée. C’est au moment où je lavais mes ustensiles que j’ai entendu un bruit de verre cassé venant des rochers. J’ai entendu des cris d’un homme appelant au secours et venant de la terrasse. En fait, l’homme avait été poignardé » relate la vendeuse de poissons.

Après son acte, Racine Fall a pris la fuite. Malgré les contradictions dans les déclarations des témoins, le maître des poursuites parle de faits constants dans cette affaire. A l’en croire, la victime a empoigné l’accusé et a donné deux coups de tête à son ami. Lequel a répliqué en lui portant un coup mortel à la gorge. Il a été poursuivi et trouvé avec une arme blanche après son forfait. Le groupe fêtait l’anniversaire d’une copine sur la terrasse d’un bar situé au virage de Yoff lorsqu’un certain Hamza est venu déranger ses membres. Racine Fall est intervenu, puis l’incident fut clos. Après la restauration, la victime est partie à la mer pour se laver les mains. Racine Fall a aperçu les deux amis, il a cassé une bouteille pour en découdre avec la victime.

D’après le procureur, en partant, il avait le des- sein d’ôter la vie à Mamadou Samb avec cette circonstance aggravante qu’est la préméditation. Il y a une cir- constance aggravante et la volonté de donner la mort. Pour la répression, le ministère public a requis une peine de travaux forcés à perpétuité contre le maçon Racine Fall.

Quant à la défense, bien que reconnaissant qu’une personne a perdu la vie dans cette affaire, elle estime que l’enquête n’a pas été bien menée bien que les faits soient clairs. Souleymane Diallo, c’est le nom de la victime, a donné un coup à Racine Fall qui avait du mal à voir. Son client a pris un tesson de bouteille et frappé à la tête son antagoniste avant de viser la gorge. Aucune preuve n’atteste que Mamadou Samb a été tué à la plage. Racine était soûl, la victime et son ami avaient pris de l’alcool. Sous l’emprise de l’alcool, il y a eu le coup mortel. Une personne qui tue froidement quelqu’un ne peut pas fermer l’œil. Racine n’a pas l’intention de donner la mort, mais il voulait se protéger et le coup est parti. Le conseil de la défense demande la requalification des faits en coups mortels puisque son client était en état d’ébriété et ne pouvait pas savoir ce qu’il faisait. L’affaire a été mise en délibéré pour le 2 octobre prochain.

A propos Ahmaa Fall 13216 Articles
Ahma Fall : Je suis particulièrement intéressé par la science et la technologie,je publie des articles sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.Je publie aussi des infos concernant l’actualité digitale au sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.