Sones, Onas et l’Etat : Les cadres de la Sde pointent les i –

Sones, Onas et l’Etat : Les cadres de la Sde pointent les i

L’Union des Cadres de la Sénégalaise des eaux (Udc) s’insurge contre les représentants d’organisations syndicales de la Sones et de l’Onas qui, dit-elle, jettent le discrédit sur les travailleurs de la Sde. Elle a aussi mis en exergue les faiblesses de l’Etat dans la réforme.

Ces syndicats qui accentuent la confusion

L’Udc se dit surprise par « cette aversion affichée par ces organisations avec qui elle partage le
secteur depuis plusieurs décennies et qui n’a finalement eu que le mérite d’accentuer la confusion
au sein de l’opinion publique ».

Recentrer le débat

L’Udc, dans le communiqué, reste aussi convaincue que l’équilibre et la durabilité de ce secteur tiennent avant tout à la cohésion et à la synergie qui existent entre les différentes entités qui le composent. Elle invite par conséquent, les organisations syndicales susnommées, ainsi que tous les acteurs, à recentrer le débat.

Les négociations ont accusé du retard

Par ailleurs, concernant le mot d’ordre de grève lancé par l’intersyndicale des travailleurs de la Sde, l’Udc qui s’associe aux revendications portant sur l’augmentation de la part du personnel dans le capital de la future société d’exploitation, elle regrette que les négociations entre les différentes parties aient accusé autant de retard,

La publication des règles exigée…

Aussi recommande-t-elle à l’Etat d’édicter et de publier les règles qui présideront à la sélection des
détenteurs des parts de capital réservées au secteur privé national. D’une manière générale, l’Udc note, pour le regretter, que l’absence d’une démarche à caractère inclusif est l’une des plus grandes faiblesses de la présente réforme.

A propos young 1464 Articles
babacar sakho: technicien supérieur en télécommunications et réseaux je participe à la bonne gestion du site web. l'information fait partie de la vie quotidienne donc continuez à suivre l'actualité ici et nulle part ailleurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.