SITUATION CHEZ SONKO : LES RIVERAINS PRIS AU PIÈGE DES BARRICADES DE LA POLICE « SOUFFRENT »

CHEZ SONKO
CHEZ SONKO

La cité Keur Goorgui revit les mêmes situations d’il y a quelques semaines, précisément le lendemain des manifestations ayant eu devant la maison du député Ousmane Sonko. En effet, toutes les issues menant chez ce dernier sont barricadées par la police. Une situation qui empiète certains business dans la cité.

Ndèye Maguette Ndiaye est gérante d’une lingerie à la cité Keur Gorgui, non loin de la maison de Ousmane Sonko. La voie menant à sa boutique est barricadée par les forces de l’ordre. Ce qui impacte négativement sur son commerce. « cela fait des semaines que nos activités sont au ralenti à cause de cette affaire opposant Adji Sarr et Ousmane Sonko. Les clientes ont peur de venir parce qu’elles pensent qu’à tout moment, il peut y avoir de manifestations » à fait savoir Ndeye Maguette N’diaye, priant que cette affaire puisse terminer très rapidement.

Trouvé en train de prendre son petit déjeuner, M. Ndiaye, propriétaire d’une boutique de papeterie abonde dans le même sillage. A l’en croire, cela fait plus d’une semaine qu’il ne fait que tourner les pouces du fait de la rareté des clients. Lesquels ne passent plus par ici à cause des policiers qui ont bunkerisé la cité.

Malgré tout, c’est le calme plat aux alentours, la présence de la police y est certainement pour quelque chose. Ici, pas moyen de voir des groupes qui se forment, alors aucune trace des partisans de Sonko. Et encore, l’accès à la cité n’est pas permis à tout le monde. Il faut passer au poste se trouvant à l’entrée Est où sont positionnés des agents de police, montrer patte blanche, pour enfin y entrer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici