Accueil Blog

EAO- Communication de Crise:Dr Cheikh Diallo fait une démonstration intéressante sur la manière dont…(Vidéo)

Hivernage : Des pluies excédentaires attendues entre fin juillet début août (météorologue)

Des pluies extrêmes et excédentaires pouvant causées des inondations, sont attendues au cours de cet hivernage, entre fin juillet début août 2024, a indiqué le directeur de l’exploitation météorologique à l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie, Dr Ousmane Ndiaye.

‘’C’est dans cette période de fin juillet à août de l’hivernage qu’on attend les pluies les plus extrêmes et excédentaires’’, a dit M. Ndiaye, renseigne l’APS.

‘’Nous maintenons nos prévisions de cette année, on s’attend à des pluies excédentaires pouvant entrainées des inondations’’, a-t-il réitéré.

Retour Pèlerinage Mecque: Le ministère de la Santé confirme 78 cas de Covid-19

Le premier vol en provenance de l’Arabie Saoudite a atterri à Dakar il y a quelques jours. Par précaution, des tests ont été effectués sur les pèlerins à l’AIBD afin de détecter la Covid-19 après que des informations des services de Ibrahima SY ont annoncé qu’une épidémie d’infection pulmonaire aiguë a atteint l’Arabie Saoudite. Une équipe de dépistage volontaire a été mise en place pour traquer des cas de Covid-19.

Selon un communiqué du ministère de la Santé, «sur les 124 Tests de Diagnostic Rapide (TDR) réalisés sur les pèlerins à leur arrivée, 78 cas ont été détectés positifs au SARS-CoV-2 dont 36 cas confirmés par PCR ». Des mesures ont été prises pour limiter la propagation de la maladie.

«Afin d’éviter un risque d’épidémie dans notre pays, le MSAS a préconisé les mesures sanitaires suivantes : la pré-identification par les équipes médicales du MSAS sur place des pèlerins de retour de la Mecque présentant des symptômes de syndromes grippaux de type SARS-CoV-2(difficulté respiratoire, toux, fièvre, douleurs..), le dépistage systématique des cas suspect pré-identifiés et des pèlerins volontaires à leur arrivée à l’aéroport, le port systématique d’un masque au départ de l’aéroport d’embarquement et durant tout le vol », peut-on lire dans le document.

Poursuivant, la note ajoute d’autres mesures prises par les autorités : «Le renoncement à la communion dénommée ”Ganalé” pour les cas de pèlerins déclarés positifs afin d’éviter les rassemblements et la propagation du virus, le contact de la structure sanitaire la plus proche en cas de présence des symptômes associés au SARS-CoV-2 pour les pèlerins de retour n’ayant pas subi le test et les personnes contacts de ces cas positifs, le signalement de tout cas de complication lié à un retour de pèlerinage pour une prise en charge rapide par les services du MSAS selon les canaux ».

Le ministère de la Santé appelle ainsi «à la vigilance, à la retenue et à plus de sérénité pour éviter une épidémie ».

Baisse des prix du pain : Les meuniers annoncent l’arrêt de la production de farine

En réaction à la décision du Conseil national de la consommation du 21 juin 2024 de réduire le prix de la farine boulangère de 19 200 à 15 200 F CFA, l’Association des meuniers industriels du Sénégal annonce un arrêt provisoire de la production.

Cette mesure, évoquée dans un communiqué publié ce dimanche, est motivée par la hausse continue des coûts du blé et « l’absence » de clarté sur les modalités de compensation financière.

Les meuniers dénoncent une pression insoutenable sur leur viabilité économique et appellent à une réponse urgente des autorités pour éviter une crise de la filière.

Secteur privé : « Le gouvernement s’engage à apurer la dette intérieure », DG Apix

Le Directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (Apix), Bakary Séga Bathily a annoncé dans une note de ce dimanche 23 juin, que le gouvernement compte apurer la dette intérieure du secteur privé national.

« Le gouvernement s’engage à apurer la dette intérieure, une initiative bienvenue pour le secteur privé national. Cet engagement fait partie des efforts plus larges pour rationaliser les dépenses publiques et mieux gérer les priorités de l’État », a fait savoir M. Bathily.

Selon le DG de l’Apix, ceci entre « dans le cadre du Document de Programmation Budgétaire et Économique Pluriannuelle (DPBEP) 2025-2027, le gouvernement vise à répondre aux urgences actuelles en mettant un accent particulier sur l’apurement de la dette intérieure en 2024 ».

Il a également laissé entendre que « cette année sera une phase de transition essentielle pour établir les bases des nouvelles priorités, ce qui devrait stimuler plusieurs sous-secteurs d’activités économiques ».

Découvrez BetWinner APK : Ce que vous devez savoir

 


Vue d’ensemble

BetWinner est aujourd’hui l’une des agences de paris les plus utilisées et les plus fiables en
Afrique, et ce pour plusieurs raisons : sa large couverture sportive qui satisfait les besoins
des fans de sport les plus exigeants, ses fonctionnalités innovantes comme le streaming et
les paris en direct, mais surtout son application mobile pratique qui est parfaite pour les
débutants comme pour les parieurs experts. L’application BetWinner s’impose comme un
choix de premier ordre pour les passionnés de sport qui souhaitent parier sur leurs
événements préférés. Cet article analyse les principales caractéristiques qui rendent cette
application attrayante et fournit des indications sur la manière dont vous pouvez améliorer
votre expérience, en particulier grâce à l’attrayant bonus..

Le Bonus BetWinner et comment y accéder

L’un des principaux attraits de Betwinner application est son bonus, conçu pour attirer de
nouveaux utilisateurs et récompenser les joueurs fidèles. Si vous êtes un nouvel utilisateur,
vous recevez un généreux bonus d’inscription, qui peut augmenter vos gains de manière
substantielle. Il est très facile de l’obtenir et voici ce qu’il faut faire :

1. Télécharger et installer BetWinner

Accédez au site officiel de BetWinner ou utilisez le lien ci-dessus. L’application n’est pas
disponible dans l’App Store ou le Play Store, vous devrez donc télécharger le fichier apk
manuellement depuis leur site web ou en utilisant le lien ci-dessus. Une fois sur le site, allez
dans la section mobile et sélectionnez votre système d’exploitation. Le fichier Apk sera
téléchargé sur votre téléphone/tablette. Allez dans le dossier de téléchargement de votre
appareil, trouvez le fichier et installez-le.

2. Créer un compte

Ouvrez l’application et cliquez sur le bouton « S’inscrire ». Vous pouvez vous inscrire à l’aide
de votre numéro de téléphone, de votre adresse e-mail ou de vos comptes de médias
sociaux. Ensuite, effectuez votre premier dépôt en utilisant l’une des méthodes de paiement
disponibles. Le dépôt minimum est d’un dollar.

3. Choisissez votre bonus

L’un des aspects les plus intéressants de ce bookmaker en ligne est que vous avez la
possibilité de choisir le bonus qui vous convient : un bonus de casino ou de paris sportifs.
Tout ce que vous avez à faire est de déposer le montant minimum. Pour le bonus de casino,
vous pouvez gagner jusqu’à 1500 dollars US et jusqu’à 150 tours gratuits, tandis que pour
les paris sportifs, vous pouvez obtenir le double du montant que vous avez parié.
Les utilisateurs existants ne sont pas en reste, car cette agence propose fréquemment des
bonus promotionnels et des offres spéciales. Il peut s’agir de bonus de dépôt, de paris
gratuits ou d’offres de remboursement en cas de pertes. Les utilisateurs peuvent suivre ces
promotions par le biais de notifications ou en consultant régulièrement la section des
promotions. Ce flux continu de bonus garantit que l’expérience de pari reste excitante et
gratifiante.

Les meilleures fonctionnalités de l’application BetWinner

Large gamme d’options de paris : Que vous soyez un fan de sports populaires ou de
niche, il y a de fortes chances que vous trouviez le sport que vous aimez sur ce bookmaker.
Le football, le basket-ball, le tennis, le cricket, le kabaddi, la boxe, le volley-ball, le hockey, le
golf, le futsal et les sports électroniques n’en sont que quelques exemples. De plus, vous
trouverez une grande variété d’options, par exemple: des paris gagnants/perdants
traditionnels aux options plus complexes telles que les handicaps, les dépassements et les
résultats d’événements spécifiques. Peu importe que vous soyez un parieur conservateur ou
que vous ayez un grand appétit pour le risque, BetWinner vous offrira un niveau de
personnalisation inégalé.
Pari en direct et streaming : Les paris en direct et le streaming constituent une autre
caractéristique attrayante. Le premier vous permet de placer des paris en temps réel, au fur
et à mesure que les événements se déroulent, ce qui rend chaque match que vous regardez
encore plus dynamique et captivant. Cette fonction est complétée par la diffusion en direct
d’événements sportifs majeurs, que vous pouvez regarder directement dans l’application.
Ces deux innovations permettent aux utilisateurs de suivre l’action de près et de faire des
choix éclairés en fonction des derniers changements.
Interface conviviale et fonctionnalités avancées : BetWinner est conçu avec une
interface moderne et propre qui facilite la navigation. Vous pouvez facilement trouver vos
compétitions et marchés de paris préférés, et les fonctionnalités avancées, telles que les
notifications personnalisables et le suivi des paris, vous aident à trouver les dernières mises
à jour concernant vos centres d’intérêt. L’application prend également en charge plusieurs
langues et devises, ce qui lui permet de s’adresser à un public international. En outre, elle
offre une gamme de méthodes de paiement, y compris les cartes de crédit, les portefeuilles
électroniques et les crypto-monnaies, garantissant que les dépôts et les retraits sont
pratiques et sécurisés.

En bref

En conclusion, ce bookmaker se distingue dans le monde compétitif de l’iGaming, grâce à
ses options complètes, ses fonctions innovantes et son interface moderne. Associée à un
bonus de paris sportifs attractif, l’application offre une expérience complète et attrayante aux
utilisateurs

BetWinner – un super monde pour les parieurs

 

Les amateurs de sport ont le choix entre de nombreux bookmakers et plateformes
de paris en ligne, mais BetWinner reste le choix numéro 1 pour de nombreux
passionnés. Cette plateforme a gagné sa réputation grâce à une combinaison
d’options de paris variées, de cotes attrayantes et de fonctionnalités modernes. Voici
une présentation détaillée de BetWinner et des caractéristiques qui lui ont valu une
excellente réputation dans le secteur des jeux en ligne.

De nombreuses options de paris

L’un des principaux attraits est son catalogue complet de sports, où vous trouverez
du football, du basket-ball, du tennis, du cricket, du hockey, du golf ou même des
sports émergents comme les eSports. Si vous aimez un sport, il y a de fortes
chances que ce sport soit disponible sur leur plateforme. Vous ne pouvez tout
simplement pas vous ennuyer avec ce bookmaker.
De plus, vous pouvez vous amuser avec plusieurs types de paris, comme les
simples, les accumulateurs, les systématiques, etc. Utilisez ces outils de manière
stratégique et tirez parti de vos connaissances en matière de sport afin d’augmenter
vos gains.

Cotes attrayantes

Bet Winner est connu pour proposer des cotes parmi les plus compétitives du
secteur. Des cotes compétitives sont synonymes de meilleurs rendements
potentiels, ce qui constitue un attrait important pour les parieurs sérieux. La
plateforme met à jour ses cotes en temps réel, reflétant les derniers développements
dans le monde du sport. Ainsi, vous avez toujours accès aux cotes les plus récentes
et les plus favorables.

Le Bonus BetWinner

Une autre raison de sa popularité est la générosité de ses offres de bonus. Les
nouveaux utilisateurs sont particulièrement attirés par le bonus de bienvenue, qui
complète le premier dépôt de 100 % jusqu’à un certain montant. Cela permet de
doubler les fonds de pari initiaux, ce qui vous donne un coup de pouce considérable.
En plus du bonus de bienvenue, vous avez accès à une variété de promotions
permanentes telles que des offres de cashback, des boosts d’accumulation et des
bonus d’événements spéciaux. Ces promotions ajoutent une valeur significative à
l’expérience de pari, la rendant plus agréable et potentiellement plus rentable pour
les utilisateurs.

Caractéristiques uniques : Le Bet Constructor

Le Bet Constructor est un outil innovant que vous pouvez utiliser pour créer votre
propre pari. Comment fonctionne-t-il ?
1. Sélection d’événements : Consultez les événements sportifs à venir sur
BetWinner et sélectionnez ceux qui vous intéressent.
2. Combinaison : Dans le Bet Constructor, combinez différentes sélections en
un seul pari. Par exemple, vous pouvez combiner le résultat d’un match de
football avec le score d’un match de tennis et le résultat d’un match d’eSports.
3. Personnalisation : Vous avez la possibilité de personnaliser votre ticket, en
définissant les cotes que vous souhaitez, en fonction de la combinaison que
vous avez effectuée.
4. Placer le pari : Une fois que vous êtes prêt, vous pouvez placer votre pari
comme n’importe quel autre sur la plateforme.
Le Bet Constructor est le favori des amateurs de sport expérimentés qui aiment
créer des stratégies complexes et personnalisées. Il ajoute une couche de créativité
et de contrôle à l’expérience.

Un design minimaliste et moderne et un excellent service d’assistance à la clientèle
Leur plateforme utilise un design simple et intuitif, destiné à créer une expérience
encore plus facile et agréable pour les nouveaux parieurs comme pour les plus
expérimentés. Vous pouvez trouver les sports qui vous intéressent en toute
simplicité. La plateforme est accessible à la fois sur les ordinateurs de bureau et les
appareils mobiles, avec une application dédiée qui fonctionne de manière
transparente.
De plus, l’agence dispose d’un support client solide, disponible 24 heures sur 24 et 7
jours sur 7 par chat en direct, par e-mail et par téléphone. Cela permet de s’assurer
que tous les problèmes ou questions sont rapidement traités, améliorant ainsi
l’expérience globale de l’utilisateur.

En bref

Ce bookmaker crée une expérience de premier ordre pour les fans de sport et sa
réputation est bien méritée, grâce à ses diverses options, ses cotes compétitifs, ses
généreux bonus et ses fonctionnalités uniques telles que le Bet Constructor. Associé
aux paris en direct et au streaming, à un design simple mais moderne, et à une
excellente assistance clientèle, BetWinner parvient à être un site de paris sportifs
complet.
En savoir plus sur la culture sportive du Sénégal ici

Utilisez cette super application de paris sportifs

 

 


Dans le monde encombré du secteur très compétitif de l’iGaming, BetWinner semble être un
choix de premier ordre parmi les personnes qui aiment s’amuser en pariant ou qui ont
simplement une profonde passion pour le sport. Avec d’innombrables options de paris pour
chaque utilisateur et des fonctionnalités uniques, cette plateforme en ligne offre une
expérience supérieure. Cet article explore les principales raisons de choisir BetWinner plutôt
que d’autres applications similaires et fournit un guide sur la façon de le télécharger sur
votre téléphone ou votre tablette.

Compatibilité

L’un des meilleurs aspects de cette application est son excellente compatibilité avec de
nombreux systèmes d’exploitation et appareils. Elle est disponible pour Android et iOS, de
sorte que vous pouvez facilement l’utiliser en déplacement, sur vos smartphones et
tablettes.
De plus, vous pouvez y accéder sur votre ordinateur de bureau ou portable, en utilisant le
site web qui est entièrement optimisé pour l’utilisation sur ordinateur. Cela signifie que les
utilisateurs peuvent profiter de l’ensemble des fonctionnalités de BetWinner, y compris les
paris en direct et le streaming, directement depuis leur ordinateur, sans avoir besoin d’une
application de bureau dédiée. Cette compatibilité multiplateforme garantit que les utilisateurs
peuvent placer des paris et suivre leurs sports préférés à partir de pratiquement n’importe
quel appareil.

Télécharger BetWinner – un guide rapide

Il vous suffit de suivre les 4 étapes suivantes pour télécharger Betwinner APK :
1. Visitez le site officiel : Ouvrez votre navigateur web et tapez BetWinner dans la barre
de recherche du site.
2. Localisez la section de téléchargement : Une fois que vous êtes sur leur site, vous
trouverez une section dédiée à la mobile. Cliquez sur le lien de téléchargement
approprié à votre appareil (iOS ou Android).
3. Téléchargez l’appli: Pour les utilisateurs d’Android, il se peut que vous deviez ajuster
les paramètres de votre appareil pour autoriser les installations à partir de sources
inconnues. Pour ce faire, accédez aux paramètres de votre appareil, sélectionnez
« Sécurité » et activez « Sources inconnues ». Téléchargez ensuite le fichier APK et
installez-le. Pour les utilisateurs d’iOS, cliquez sur le lien de téléchargement et suivez
les instructions pour installer l’application via l’App Store.
4. S’inscrire et se connecter : Une fois l’appli installée, ouvrez-la et créez un nouveau
compte si vous êtes un nouvel utilisateur. Les utilisateurs existants peuvent se
connecter avec leurs identifiants. Après l’inscription, vous pouvez effectuer votre
premier dépôt et réclamer le bonus de bienvenue pour commencer à parier.

Pourquoi BetWinner ?

Catalogue des sports pour les supporters sénégalais : Au Sénégal, le football, le
basket-ball et la lutte suscitent la passion de la nation et sont très appréciés, tant au niveau
local qu’international. Le football, en particulier les performances de l’équipe nationale, est
suivi avec passion et captivation, les matchs des meilleurs championnats européens
suscitant également un intérêt considérable. Maintenant que l’UE 2024 a commencé, vous
savez où parier.
Le basketball a également gagné en popularité, soutenu par des ligues locales et des
compétitions internationales. La lutte sénégalaise traditionnelle, ou Lutte Sénégalaise, est
profondément ancrée dans la culture du pays et reste un spectacle majeur. Sur BetWinner,
vous pouvez assister aux matchs les plus captivants dans des tournois tels que la Grande
Lutte de la Cité Biagui ou le Drapeau du Chef de l’Etat. Ces sports sont disponibles à
quelques clics de souris avec des cotes compétitives.
De bonnes cotes : En parlant de cotes, celles-ci sont souvent meilleures que celles
disponibles sur d’autres bookmakers. Des cotes plus élevées signifient que vous pouvez
gagner encore plus d’argent, ce qui est un facteur crucial pour les parieurs passionnés. En
choisissant BetWinner, vous pouvez maximiser leurs profits et profiter d’une expérience plus
gratifiante.
Pari en direct et streaming : Les fonctionnalités de paris en direct (live betting) et de
streaming de l’appli BetWinner la distinguent de ses nombreux concurrents. Live betting
permettent aux utilisateurs de placer en temps réel, au fur et à mesure que les événements
se déroulent, offrant ainsi une expérience interactive et dynamique. Cette fonctionnalité est
renforcée par le streaming en direct, qui permet aux utilisateurs de regarder des
événements sportifs majeurs directement dans l’application. La possibilité de suivre l’action
de près et d’ajuster les stratégie en fonction des développements en direct augmente les
chances de réussite, rendant l’expérience plus attrayante et dynamique.
Des bonus et des promotions attrayants : Cette agence offre des bonus et des
promotions attrayants, à commencer par un généreux bonus de bienvenue pour les
nouveaux utilisateurs. Ce bonus augmente le solde initial des paris, ce qui permet aux
utilisateurs d’explorer l’appli et de placer plus de paris. En outre, BetWinner organise
fréquemment des promotions pour les utilisateurs existants, notamment des bonus de dépôt,
et des offres de cashback, ce qui garantit que l’expérience reste passionnante et gratifiante.

En conclusion

En définitive, il existe de très bonnes applications pour les vrais passionnés de sport, mais
BetWinner se distingue vraiment en parvenant à offrir une expérience complète. Non
seulement ils offrent un large catalogue de sports pour les fans sénégalais, mais aussi des
cotes attrayantes pour les tournois et championnats les plus appréciés, des bonus pour vous
motiver et aussi des fonctions innovantes comme le streaming et le live betting. que vous
pouvez utiliser à votre avantage

Élysée : Le film de l’accueil d’Emmanuel Macron à Bassirou Diomaye Faye (Vidéo)

Le président français, Emmanuel Macron, a accueilli aujourd’hui à l’Élysée son homologue sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, qui effectue actuellement une visite en France.

Cette rencontre intervient dans le cadre du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales, un événement d’importance internationale visant à renforcer la coopération en matière de santé publique et à promouvoir l’innovation dans le domaine des vaccins.

Tabaski 2024: Birane Ndour s’affiche avec sa femme (photos)

Pour la fête de Tabaski, Birane Ndour, le fils aîné de la légende de la musique sénégalaise Youssou Ndour, a fait une apparition remarquée aux côtés de sa femme, Mina Gueye. Directeur du Groupe Futurs Médias (GFM),Birane Ndour portait un grand boubou blanc qui mettait en valeur son allure élégante. À ses côtés, Mina Gueye était resplendissante dans un élégant boubou jaune, rayonnant de joie et de bonheur. Le couple a attiré l’attention et suscité l’admiration pour leur élégance et leur complicité, ajoutant une touche de glamour à cette célébration traditionnelle.

Bassirou Diomaye Faye reçu par Emmanuel Macron (Photos)

Bassirou Diomaye Faye reçu par Emmanuel Macron (Photos)

Securité de proximité : Les ASP radiés entre 2021 et 2024 invités à déposer leur dossier pour révision

ASP
ASP

Le directeur général de l’Assistance à la sécurité de proximité, Oumar Touré, a annoncé l’ouverture de procédures rendant possible la révision des dossiers des ASP (assistants à la sécurité de proximité) radiés entre 2021 et 2024. Une mesure qui entre dans la perspective de réconciliation, lit-on sur le communiqué.

Dans la dynamique de consolidation et de réconciliation nationale initiée par le Président de la République, la Direction générale de l’Agence d’assistance à la Sécurité de Proximité (ASP) invite les Assistants à la sécurité de proximité (Asp) radiés, durant la période 2021 à 2024, à se rapprocher des Unités départementales pour déposer des demandes de révision de leurs dossiers. Chaque intéressé doit joindre à son dossier son acte de radiation », annonce Oumar Touré dans un communiqué.
 
A noter que la date butoir pour déposer les demandes est fixée au 31 juillet 2024.

France : Enjeux et perspectives de la visite du président Diomaye Faye

Bassirou Diomaye Faye
Bassirou Diomaye Faye

Le président Bassirou Diomaye Faye entame sa première visite officielle en France, depuis son accession au pouvoir, marquant ainsi un moment décisif dans les relations entre Dakar et Paris. Cette visite, qui inclut la participation au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinale, sera également l’occasion d’une rencontre stratégique avec le président français Emmanuel Macron.

Sur iRadio les professeurs Mame Marame Seck et Maurice Soudieck Dione ont souligné les enjeux majeurs de cette visite, notamment pour la coopération bilatérale, la souveraineté monétaire et les préoccupations africaines.
 
Pour Mame Marame Seck, enseignant-chercheur à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN), cette rencontre abordera des sujets cruciaux comme la situation au Sahel et la souveraineté monétaire. Le contexte de cette visite centrée sur la souveraineté vaccinale met en lumière les efforts du Sénégal pour renforcer son indépendance en matière de santé. « Le président Faye a déjà consulté ses homologues de la sous-région sur ces questions. La souveraineté monétaire sera également un point central des discussions », a-t-il expliqué.
 
 Pour sa part, Maurice Soudieck Dione, professeur agrégé en sciences politiques à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, voit dans cette visite l’émergence de nouvelles perspectives. « L’intégration africaine, la diversification des partenariats diplomatiques et économiques ainsi que la mise en avant des préoccupations sénégalaises, sont autant de thèmes qui devraient redéfinir la coopération entre la France et le Sénégal. Il s’agit de mettre les préoccupations du Sénégal et des Sénégalais au cœur de l’action politique et diplomatique, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour la coopération entre les deux pays ».
 
Dans son analyse, l’enseignant-chercheur à l’IFAN note que le contexte politique français et les résultats électoraux pourraient changer la dynamique des échanges et des engagements diplomatiques entre Paris et Dakar. « La situation politique en France après les Législatives peut avoir une influence sur la teneur des discussions et les engagements diplomatiques entre les deux pays », ajoute Mame Marame Seck.
 
C’est dans ce sillage que le professeur agrégé en sciences politiques a appelé à une renégociation de la coopération entre les deux pays sur une base plus équilibrée. Monsieur Dione est d’avis qu' »il est impératif de sortir des relations hégémoniques qui peuvent mener à des déséquilibres et à des exploitations. Il est vrai que la France reste un partenaire privilégié, mais il est nécessaire de redéfinir les partenariats sur une base gagnant-gagnant», a-t-il insisté.
 
La visite du président Bassirou Diomaye Faye en France est une opportunité de consolider les relations bilatérales, tout en abordant des questions cruciales pour le Sénégal et l’Afrique. Les professeurs Dione et Seck espèrent que « cette rencontre permettra de tracer une nouvelle voie pour une coopération plus équilibrée et bénéfique pour les deux nations. Les attentes sont grandes et les résultats de cette visite pourraient bien redéfinir les relations franco-sénégalaises pour les années à venir », soutiennent-ils.

Visite du PR Diomaye Faye en France: « Guerre des mots » entre la RTS et France 24

Les sénégalais de la twittosphère ont assisté, hier mardi, à une « guerre froide » entre la chaîne de Télévision Française, France 24 et la chaîne Nationale Sénégalaise, la RTS à propos du déplacement du Président de la République Bassirou Diomaye Faye en France, ce mercredi 19 juin 2024. Une rencontre entre le chef de l’Etat Sénégalais, Bassirou Diomaye Faye  et son homologue français, Emmanuel Macron est prévue dans l’agenda, renseigne la présidence de la République dans son message.

Dans un tweet sur le reseau social X ,  posté vers 2h42, la chaîne française, France 24 écrivait: « Le Sénégalais Bassirou Diomaye Faye en France mercredi pour sa première visite hors d’Afrique ». Les jeunes du parti Pastef, communément appelés les Patriotes qui n’ont pas digéré ce qu »ils qualifient de   » manque de respect » vis-à -vis du Président de la République, ont riposté à leur manière sur les réseaux sociaux. C’est  vers 4h 11, que la chaîne Nationale, la  RTS dans un tweet vient apporter la réplique à nos confrères de France 24 en ces termes :  » Son Excellence M.@PR_Diomaye, Président de la République, est attendu à Paris ce mercredi pour participer au Forum mondial sur la souveraineté et l’innovation vaccinales, organisé par GAVI et l’Union africaine. Par la suite, il accordera un entretien au français Emmanuel Macron ». Toutefois l’article  de France 24 sera modifié  dans la soirée vers 21h 22 avec des mots plus appropriés pour le rang du Président Sénégalais Bassirou Diomaye Faye.

Geneviève Goëtzinger, ex DG de RFI en rajoute une touche dans un tweet sur X. Selon la journaliste,  la formule : «@PR_Diomaye rencontrera son homologue français » aurait davantage correspondu à la réalité des faits que les mots « il accordera un entretien au français Emmanuel Macron» @RTS1_Senegal  un peu de professionnalisme ne nuit pas au service public, l’idéologie si », estime la professionnelle des médias.

L’annonce météo importante de l’ANACIM : « Des risques de pluies vont… »

Des orages et des pluies accompagnées de vents assez forts
Des orages et des pluies accompagnées de vents assez forts

L’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM) annonce un temps stable avec un ciel ensoleillé à passagèrement nuageux sur la quasi-totalité du pays au cours des prochaines 24 heures.

Cependant, des risques de pluies faibles à modérées pourraient toucher les localités du sud-est, notamment Kédougou et Tambacounda, ainsi que le sud du pays comprenant Kolda, Sédhiou et Ziguinchor, en fin d’après-midi et durant la nuit.

L’histoire jamais racontée par Khadim Ndiaye : « Aliou Cissé m’a dit tu vas revenir en.. »

Khadim Ndiaye, ancien gardien de but de l’équipe nationale sénégalaise, a récemment levé le voile sur les raisons de son absence prolongée lors de l’ère Alain Giresse. L’entraîneur français, à la tête des Lions de la Teranga de 2013 à 2015, avait pris la décision controversée de se passer des services du talentueux gardien.

Selon Khadim Ndiaye, cette mise à l’écart serait le résultat d’un malentendu survenu lors de leur première rencontre. « Lors de notre premier contact, j’avais refusé d’aller saluer Giresse. Comme pour me punir de ce geste, il m’a blacklisté », confie le gardien. Malgré ses performances notables, notamment huit grands matchs en Ligue des Champions avec le Horoya AC après un passage au Jaraaf, Giresse a persisté à l’ignorer.

Le portier sénégalais a néanmoins persévéré, convaincu que son heure reviendrait. « Tout le monde voit ce qui se passe. Continue à travailler, tu reviendras en équipe nationale avec ou sans lui », se répétait-il. Cette détermination a finalement porté ses fruits lorsque Aliou Cissé a pris les rênes de l’équipe. « Sous l’ère Cissé, j’ai été rappelé. Il m’a dit que je revenais grâce à mes performances, avec un discours d’homme à homme pour une concurrence loyale », ajoute Khadim Ndiaye.

Le président Bassirou Diomaye Faye va débarquer en France… très bien accompagné (photos)

Ce mercredi matin, la présidence a confirmé le départ du président Bassirou Diomaye Faye de Dakar pour la France. Il participe au Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales, organisé par GAVI, l’Alliance du Vaccin, en collaboration avec l’Union africaine. Le chef de l’Etat débarquera en France avec la première Dame, Marie Khone Faye, qui va effectuer, elle aussi, sa première sortie du genre.

En marge de cet événement, le chef de l’État sénégalais aura l’occasion de rencontrer pour la première fois son homologue français, Emmanuel Macron, lors d’un déjeuner. Historiquement, le Sénégal entretient des relations politiques, économiques et humaines étroites avec la France, son ancienne puissance coloniale. La France est le premier investisseur et le principal bailleur d’aide publique au développement au Sénégal. Cependant, Bassirou Diomaye Faye, élu président en mars sur un programme souverainiste et de rupture avec le passé, se définit comme panafricaniste de gauche et aspire à des partenariats internationaux mutuellement bénéfiques.

Son ancien mentor devenu Premier ministre, Ousmane Sonko a souvent critiqué l’influence politique et économique persistante qu’il attribue à la France au Sénégal. En mai, il a accusé l’Élysée d’avoir encouragé la « persécution » des opposants sous l’ancien président sénégalais. Les deux leaders politiques, Sonko et Bassirou Diomaye Faye, étaient emprisonnés jusqu’à dix jours avant l’élection présidentielle. Sonko a également critiqué la présence de bases étrangères au Sénégal, considérant qu’elles compromettent la souveraineté nationale. Actuellement, la France dispose de plusieurs bases militaires à Dakar, mais elle a commencé à réduire sa présence et prévoit de maintenir environ une centaine de militaires, contre 350 actuellement. L’avenir du partenariat militaire ainsi que des questions de sécurité et de la réforme du franc CFA seront parmi les sujets abordés lors des discussions entre Paris et Dakar.

Depuis son investiture en avril, Bassirou Diomaye Faye a effectué une série de visites en Afrique de l’Ouest, y compris au Mali et au Burkina Faso, deux pays qui ont récemment décidé de se retirer de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qu’ils accusent d’être trop influencée par Paris. Jeudi à Paris, plusieurs chefs d’État africains se réuniront pour le Forum sur l’innovation et la souveraineté vaccinale.

L’histoire et les mathématiques derrière les jeux de casino populaires

Les jeux de casino sont non seulement une forme de divertissement passionnante, mais ils reposent également sur une riche histoire et des principes mathématiques sophistiqués. Comprendre ces deux aspects peut enrichir l’expérience de jeu et offrir des perspectives uniques sur la façon dont ces jeux, y compris la roulette en ligne, sont conçus et joués.

Histoire ancienne des jeux de casino

Les premiers jeux de hasard remontent à l’antiquité, où les dés et autres objets étaient utilisés pour parier. Les civilisations anciennes comme les Romains et les Chinois avaient leurs propres formes de jeux de hasard, posant les bases des jeux modernes.

Evolution des jeux de casino modernes
Au fil des siècles, les jeux de cartes et les jeux de table tels que la roulette et le blackjack ont émergé. Ces jeux ont évolué grâce à l’influence de différentes cultures et ont été raffinés pour devenir les classiques que nous connaissons aujourd’hui.

La naissance du casino
Les premiers casinos ont été établis au 17ème siècle en Italie. Le concept de casino s’est rapidement répandu en Europe et en Amérique, devenant des centres de divertissement sophistiqués et réglementés.

Mathématiques dans les jeux de casino

Les jeux de casino reposent sur des principes mathématiques fondamentaux. La probabilité et les statistiques jouent un rôle crucial dans la détermination des cotes et des stratégies de jeu. Comprendre ces concepts peut donner aux joueurs un avantage.

Blackjack : Histoire et mathématiques
Originaire de France, le blackjack a évolué pour devenir l’un des jeux de cartes les plus populaires. La stratégie de base et le comptage des cartes sont des techniques mathématiques utilisées pour réduire l’avantage de la maison et augmenter les chances de gain.

Roulette : une perspective historique et mathématique

Inventée au 18ème siècle, la roulette combine hasard et probabilité. Différents systèmes de pari ont été développés pour essayer de battre les cotes, bien que le jeu reste fondamentalement imprévisible.

Poker : des salons aux tournois
Le poker a ses racines dans les jeux de cartes européens du 16ème siècle. Aujourd’hui, des variantes comme le Texas Hold’em sont jouées dans des tournois mondiaux. La compréhension des probabilités et des stratégies de mise est essentielle pour réussir.

Machines à sous : évolution et conception mathématique
Les machines à sous, introduites à la fin du 19ème siècle, sont devenues numériques avec l’avènement des générateurs de nombres aléatoires (RNGs). Ces machines sont conçues pour offrir des paiements aléatoires tout en maintenant un avantage pour le casino.

Baccarat : un jeu de gros enjeux et de stratégie

Le baccarat, favori des joueurs à gros enjeux, a une histoire riche et des règles simples. La stratégie et la gestion des paris, basées sur les probabilités, jouent un rôle clé dans ce jeu.
Le rôle de l’avantage de la maison
L’avantage de la maison est la clé de la rentabilité des casinos. Chaque jeu est conçu pour donner un avantage statistique au casino, garantissant ses bénéfices à long terme.

Impact de la technologie sur les jeux de casino

Les avancées technologiques ont transformé les jeux de casino, avec des graphismes améliorés, des expériences de jeu en ligne et des systèmes de sécurité avancés. Les casinos en ligne offrent maintenant une accessibilité sans précédent.

Considérations réglementaires et éthiques

Les jeux de casino sont strictement réglementés pour garantir l’équité et protéger les joueurs. Les régulateurs surveillent les pratiques des casinos pour s’assurer qu’ils respectent les normes éthiques.

Aspects psychologiques du jeu
Le jeu exploite la psychologie du risque et de la récompense. Comprendre ces aspects peut aider les joueurs à mieux gérer leur comportement et à jouer de manière responsable.

Tendances futures dans les jeux de casino

Les technologies émergentes comme la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle promettent de révolutionner les jeux de casino. Ces innovations offriront des expériences de jeu encore plus immersives et personnalisées selon les dernières informations technologiques.
L’histoire et les mathématiques des jeux de casino révèlent une complexité fascinante qui va bien au-delà du simple hasard. En comprenant ces éléments, les joueurs peuvent apprécier davantage ces jeux et adopter des stratégies plus éclairées.

FAQs
Comment les casinos utilisent-ils les mathématiques pour assurer leur profit ? Les casinos utilisent des principes de probabilité et de statistiques pour calculer l’avantage de la maison et garantir une rentabilité à long terme.
Quelle est l’histoire derrière les jeux de casino populaires ? Les jeux de casino ont des origines anciennes et ont évolué au fil des siècles, influencés par diverses cultures et innovations technologiques.
Comment la compréhension des mathématiques peut-elle améliorer les résultats du jeu ? Connaître les cotes et les probabilités permet aux joueurs de prendre des décisions plus éclairées et de développer des stratégies efficaces.
Les jeux de casino en ligne sont-ils équitables ? Oui, les jeux de casino en ligne sont réglementés et utilisent des RNGs pour garantir des résultats équitables et aléatoires.
Quelles sont les tendances futures dans l’industrie des casinos ? Les futures tendances incluent l’intégration de la réalité virtuelle, de l’intelligence artificielle et des technologies blockchain pour améliorer l’expérience de jeu et la sécurité.

Vidéo – Oustaz Modou Fall répond à Mamy & Ngoné , ces dernières répliquent“ na wat ni meussoul

Le PR Diomaye Faye rend hommage à Mademba Sock : « son engagement inébranlable pour les travailleurs restera à jamais… »

La pluie d’hommages au feu syndicaliste Mademba Sock se poursuit avec le chef de l’Etat, Bassirou Diomaye Faye qui regrette la disparition d’un homme engagé pour la cause des travailleurs : « C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de Mademba Sock, une figure emblématique de la lutte syndicale au Sénégal. Son engagement inébranlable pour les droits des travailleurs restera à jamais gravé dans nos mémoires » a laissé entendre le chef de l’exécutif qui, au nom de la nation, présente ses sincères condoléances à sa famille et à tous ceux qu’il a inspirés et prie pour le repos de son âme.

Vidéo – Descente surprise de El Malick Beaux Maraichers: Réaction surprenante des chauffeurs“ liniou don xar

Sadio Mané sort du silence : « Ce que le Premier ministre Ousmane Sonko a fait.. »

Sadio Mané a été reçu par le Premier ministre sénégalais, Ousmane Sonko, dans un échange fructueux portant sur des questions de développement et d’investissement. L’audience, qui s’est tenue vendredi à la Primature, a été saluée par Sadio Mané dans un message posté sur son compte Instagram.

« Heureux de l’audience que le Premier Ministre M. Ousmane Sonko m’a accordée ce vendredi. Les discussions ont tourné autour des questions de l’heure et de développement. Merci », a écrit le joueur d’Al-Nassr, exprimant ainsi sa satisfaction et son optimisme quant aux sujets abordés. De son côté, le Premier ministre a également communiqué sur cette rencontre, soulignant l’intérêt de Mané pour le développement du Sénégal, particulièrement dans le domaine de l’agro-industrie.

« J’ai reçu M. Sadio Mané venu me parler de ses projets sportifs au Sénégal, mais surtout de ses ambitions d’investir dans l’agro-industrie », a déclaré Sonko. Il a également encouragé cette démarche, appelant tous les Sénégalais à contribuer à l’effort collectif pour une transformation structurelle de l’économie nationale.

Ousmane Sonko a mis en avant l’engagement patriotique de Sadio Mané, notamment à travers son initiative de promouvoir la compagnie nationale Air Sénégal. « Je magnifie également la décision patriotique de Sadio d’offrir gratuitement de la publicité à notre compagnie nationale Air Sénégal à travers un affichage sur les maillots du club de Bourges Foot 18 dont il est le propriétaire », a-t-il précisé.

Nouveauté à l’AIBD : Les kiosques électroniques débarquent, plus besoin de la Police (photos)

Les passagers de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) peuvent désormais accomplir leurs formalités de police de manière entièrement automatisée, grâce à des équipements de contrôle automatique mis en service ce jeudi 13 juin 2024. Cette initiative, inaugurée lors d’une cérémonie organisée par le Commissariat Spécial de la Police de l’Aéroport, marque un tournant majeur dans l’amélioration des services offerts aux voyageurs.

Ces nouveaux dispositifs, installés avec le soutien de la société Securiport, visent à optimiser la qualité du service public de la police et l’expérience des passagers. Le commissaire de Police Divisionnaire du Commissariat Spécial de la Police de l’aéroport Abdou Leye, a expliqué que ces kiosques électroniques, ou kiosques ABC (Automated Border Control), permettront aux voyageurs de réduire le temps passé aux contrôles de police tout en maintenant des normes de sécurité rigoureuses.

« Ce nouveau système de kiosques électroniques permettra aux passagers de passer moins de temps aux contrôles de police tout en respectant les normes de sécurité. J’encourage les acteurs concernés à s’approprier ces équipements pour offrir un service de qualité aux passagers », a déclaré le commissaire Abdou Leye. Cette innovation suit l’installation des portiques électroniques (e-gates) dans la même zone de l’aéroport, montrant une progression continue vers la modernisation des infrastructures aéroportuaires.

Décès de Mademba Sock: L’ancien Premier ministre, Amadou Ba, brise le silence

Amadou Ba
Amadou Ba

Candidat de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY) à la présidentielle du 24 mars 2024, Amadou Ba a réagi suite au décès du patron des syndicalistes,hier, à Paris en France.

«J’ai appris avec beaucoup de tristesse le rappel à Dieu de Mademba Sock. Je perds un ami, un grand frère dont j’ai toujours bénéficié des conseils avisés. Le Sénégal est orphelin d’un grand homme qui s’est battu toute sa vie pour les droits des travailleurs », a écrit sur X, celui qui a été aussi le dernier Premier ministre sous le régime de Macky Sall.

Projet pétrolier Sangomar : comment les revenus seront répartis

Le Sénégal entame la phase de production de pétrole. En attendant «la tenue prochaine d’une session du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Petrogaz)- dont la composition sera révisée»-, avec pour objectif, notamment, de déterminer où iront les recettes, L’Observateur a livré dans son édition de ce jeudi, la clé de répartition des revenus de la première phase d’exploitation déjà retenue.

75% pour le Cost Oil (coûts pétroliers) et 25% pour le Profil Oil (profit pétrolier)
«Avec l’opérateur du champ pétrolier de Sangomar, Woodside Energy, le Sénégal a signé un Contrat de recherche et de partage de production (Crpp). Dans la joint-venture de Sangomar, le Sénégal est représenté par la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) qui est le bras technique de l’État avec 18% des parts et 82% pour Woodside. Dans ce type de contrat. La production est divisée en deux parties. Une part pour les coûts pétroliers (Cost Oil) et une autre pour le profit pétrolier (Profil Oil). Dans la copropriété de Sangomar, la clé de répartition est de 75% pour les coûts pétroliers et 85% pour le profit pétrolier. Au niveau le plus élevé, les 75% des recettes peuvent être utilisées pour recouvrer les coûts, y compris les dépenses de fonctionnement, les dépenses en capital de la phase d’exécution, les dépenses en capital antérieures à la décision finale d’investissement (Fid) et les rodvances payées au Gouvernement du Sé-négal. Les 25% des revenus restants sont partagés entre le contractant- Woodside (82%) et Petrosen (18%)- et la part de l’État du Sénégal (la parafiscalité, la fiscalité des sous-traitants, etc.). La fiscalité est constituée de l’Impôt sur le revenu des entreprises (Woodside et Petrosen) qui est de 33% et un impôt sur le revenu de succursale de 10% est applique au revenu après impôt sur le revena. De plus, il existe des prélèvements et des paiements mineurs.»
 
«La part de l’Etat du Sénégal dans le profit pétrolier peut aller de 15 à 40%, selon la capacité de production»
 

«Cependant, le Sénégal peut avoir mieux en fonction de la capacité de production de champ sur les 29% du profit pétrolier (Profil Oil). Pour une capacité de production de o à 50 000 barils, la part du contractant (Woodside et Petrosen) est de 88% et 15% pour l’État du Sénégal. Pour une production le 50 000 à 100 000 barils, la part du contractant est de 80% et 20% pour l’État. Pour une capacité de production de 100 000 à 150 000 barils, la part du contractant est de 75% et 25% pour l’État du Sénégal. Si la capacité de production est de 180 000 à 200 000 barils, la part du contractant est de 70% et 30% pour l’État. Et si la production dépasse 200 000 barils par jour, la part du contractant est de 60% et 40% pour l’État du Sénégal. Donc, la part de l’État du Sénégal dans le profit pétrolier peut aller de 15 à 40%, selon la capacité de production du champ.»

Hausse des tarifs du transport : Le ministre El Malick Ndiaye avertit…

El Malick Ndiaye, chargé de la communication de Pastef
El Malick Ndiaye, chargé de la communication de Pastef

À l’approche des fêtes, il est courant de constater une hausse illégale des tarifs du transport en commun. Les ministères des Transports terrestres et du Commerce expriment leur regret face à cette situation récurrente.

Le département des Transports terrestres rappelle que les tarifs des transports publics routiers sont strictement encadrés par une réglementation en vigueur.

« Le ministre chargé des transports informe les usagers qu’aucune augmentation des tarifs n’a été discutée, encore moins arrêtée avec les opérateurs. Toute hausse unilatérale des tarifs serait de la seule responsabilité des opérateurs ou gestionnaires des gares routières. Une telle augmentation constituerait une violation de la réglementation sur les tarifs de transport routier et de la loi n°2021-25 du 12 avril 2021 sur les prix, la concurrence et le contentieux économique », avertit un communiqué du ministère des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens.

Le ministère exhorte les opérateurs de transports en commun à respecter scrupuleusement la réglementation en vigueur et se réserve le droit de sanctionner tout contrevenant selon les lois et règlements applicables.

« Le ministre chargé des Transports terrestres instruit les autorités contractantes et le CETUD à surveiller de près les pratiques tarifaires durant cette période de fête, afin de faciliter les déplacements des citoyens vers leurs proches. En outre, le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens invite les forces de sécurité chargées du contrôle routier à veiller strictement au respect des tarifs actuels », déclare le ministre El Malick Ndiaye.

Décès de Mademba Sock : Les mots touchants du PM Ousmane Sonko

pm Sonko
pm Sonko

Le Premier ministre sénégalais, Ousmane Sonko, a présenté ses condoléances à la suite du décès de Mademba Sock, Secrétaire général de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS). Le chef du gouvernement a évoqué avec émotion l’audience qu’il devait accorder à cette figure emblématique du syndicalisme sénégalais.

« Nous nous sommes croisés pour la dernière fois, le 1er mai 2024, lors de la présentation des cahiers de doléances des centrales syndicales au Président de la République. Il avait sollicité une audience et j’avais promis de le recevoir, mais le Maître des âmes en a décidé autrement. C’est à Allah que nous appartenons et c’est à Lui que nous retournons. Repose en paix, doyen Mademba Sock, sous la miséricorde divine », a déclaré Ousmane Sonko.

Mademba Sock a laissé une empreinte indélébile dans le paysage syndical sénégalais. Son décès constitue une perte immense pour le mouvement syndical et pour tous ceux qui luttent pour la justice sociale au Sénégal.

Prière de Tabaski à Massalikoul Jinane : L’annonce importante pour les fidèles

Ce lundi, la majorité de la communauté musulmane du Sénégal célébrera la fête de la Tabaski. À cette occasion, la prière se tiendra aussi à la grande mosquée Massalikoul Jinane de Dakar.

La prière, prévue pour 9 heures 30 minutes, réunira des fidèles venus de toute la capitale pour commémorer cet événement religieux majeur. Les préparatifs commenceront dès 8 heures avec la mise en place des participants. L’Imam Serigne Moustapha Mbacké aura l’honneur de diriger la prière de cette année à la mosquée Massalikoul Jinane un lieu emblématique de la foi islamique à Dakar.

La Tabaski, marquant la fin du pèlerinage à La Mecque, est une fête importante pour les musulmans du monde entier. Elle commémore le sacrifice d’Ibrahim (Abraham) et est l’occasion pour les croyants de renforcer leurs liens de solidarité et de partage.

Réduction des prix : « Une baisse des prix minime soit-elle n’est jamais négligeable.» ,Thierno Bocoum

Dans un texte, le leader du mouvement AGIR, Thierno Bocoum a réagi suite à la baisse des prix annoncée par le gouvernement. Voici l’intégralité de sa publication.

Une baisse des prix minime soit-elle n’est jamais négligeable.
1f de plus vaut mieux que 1f de moins dans la poche des goorgoolou.
Nous encourageons et soutenons toute initiative visant à réduire significativement le coût de la vie.
Cependant, il est important de noter que des réductions de prix (baisse d’autorité) non compensées par des mesures étatiques ont souvent conduit à des phénomènes de spéculation et à une hausse des prix.
Par exemple, en novembre 2022, suite aux 11 décisions de baisse des prix des produits et services de consommation courante prises par le président Macky Sall lors du Conseil national spécial de la Consommation, le Ministère du Commerce, de la Consommation et des Petites et Moyennes Entreprises avait fixé le prix homologué du riz brisé ordinaire à 325 FCFA le kilogramme.
Aujourd’hui, malgré la réduction de 40 FCFA prévue par les autorités actuelles sous l’égide du Président de la République Bassirou Diomaye Faye, le prix reste supérieur à celui homologué il y a un peu plus d’un an, s’élevant à 410 FCFA.
Il s’y ajoute que le maintien du prix sera tributaire de facteurs exogènes liés à l’évolution du marché des pays exportateurs.
A noter également et en attendant l’arrêté portant homologation, que le plus souvent certains prix fixés sont majorés d’un différentiel de transport dans les régions à l’intérieur du pays. Ce qui va encore réduire la petite marge chez certains compatriotes et les prix seront plus chers à l’intérieur du pays qu’à Dakar.
Les autorités sénégalaises doivent agir rapidement, comme promis, en mettant en œuvre des réformes structurelles pour augmenter l’offre de manière massive et endogène. Elles doivent donc se concentrer sur la mobilisation des ressources pour soutenir des stratégies de réformes structurelles visant l’autosuffisance alimentaire.
Pour être en conformité avec leurs promesses, que les autorités sénégalaises commencent par supprimer les nombreuses caisses noires ainsi que certaines agences et directions inutiles qui forment des doublons avec d’autres et dont le maintien a été malheureusement acté par l’actuel président de la République son excellence Bassirou Diomaye Faye dans le Décret n° 2024-940 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères.
Ces mesures auraient permis de réduire le train de vie l’Etat, de créer des ressources additionnelles pour mettre en branle une politique structurelle devant conduire à une baisse conséquente et définitive de certains produits de première nécessité.
Une loi de finance rectificative s’impose pour mieux réorienter les ressources de notre pays vers la satisfaction des besoins des populations qui croulent sous le poids de la vie chère et ainsi répondre efficacement aux promesses faites aux populations.
Dans ce contexte d’une économie extravertie, l’État sénégalais doit tenir compte à la fois des importateurs et des fournisseurs qui assurent la pérennité des produits mais aussi des consommateurs en attendant de créer les conditions d’une solution endogène.
La pression fiscale et les diminutions d’autorité des prix auront pour conséquence de désintégrer le secteur formel de notre pays qui risque de se verser dans l’informel ou de mettre la clef sous le paillasson.
Nous nous félicitions, par ailleurs, de la suppression de la parafiscalité sur le ciment. Aider chaque Sénégalais à avoir un toit en réduisant les coûts de construction est une priorité majeure.
Thierno Bocoum
Président AGIR

Tabaski 2024 : Le ministre des Transports exhorte les acteurs à faire preuve de patriotisme en respectant les tarifs réglementaires

Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens s’est rendu ce jeudi 13 juin, à la Gare multimodale des Baux Maraîchers.

Sur place, El Hadji Malick Ndiaye a visité successivement les plateformes urbaines, interurbaines et internationales, l’infirmerie et la Direction générale.

Dans le contexte particulier des préparatifs de la Tabaski, il a invité les acteurs de l’écosystème à faire preuve de prudence sur les routes, pour permettre aux sénégalais de rallier, en toute sécurité, leurs localités et de passer la fête auprès de leurs familles en toute sérénité. Le ministre les a également exhortés à la responsabilité et au patriotisme en respectant les tarifs réglementaires.

Obligations légales envers leurs employés : La CJRS invite les patrons de presse à la raison

La Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) condamne le fait que certaines entreprises de presse utilisent leur situation fiscale pour se dérober de leurs obligations légales envers leurs employés. En ce sens, la CJRS invite au respect des droits des travailleurs.

« La CJRS constate avec une très grande désolation l’attitude irrespectueuse des entreprises de presse à l’égard de leurs personnels. Cette situation est d’autant plus désolante et grave qu’elle intervient en cette veille de fête de la Tabaski qui est très importante pour ces pères, mères et soutiens de familles… Conformément aux dispositions pertinentes du droit OHADA, en particulier de l’acte uniforme portant Code des procédures collectives, quand une entreprise n’arrive plus à honorer ses obligations envers ses créanciers y compris les travailleurs, elle doit être soumise à une procédure de redressement judiciaire ou de liquidation des biens », lit-on dans un communiqué de la CJRS.

Pour la convention, l’État n’a pas le droit de laisser ce statu quo perdurer au détriment des travailleurs. Le communiqué de la CJRS, parcouru par Seneweb, fait suite à la note de la Direction générale d’Emedia Invest et du groupe Walfadjri qui regrette de ne pouvoir mettre à la disposition de leur personnel une avance de Tabaski en raison de leurs difficultés financières.

« Si l’objectif est vraiment de faire respecter la loi, il n’a qu’à aller jusqu’au bout de la logique. La CJRS demande également à l’autorité de veiller au respect strict du Code de la presse sur les conditions relatives à la gouvernance transparente des entreprises de presse, condition sine qua non pour des entreprises viables et une meilleure administration de l’appui au secteur de la presse. Enfin, la CJRS appelle les patrons de presse à revenir à la raison en respectant scrupuleusement la législation en matière de droit du travail », invite le Bureau exécutif national de la CJRS.

A Freetown, les présidents Faye et Bio ont parlé du renforcement de la coopération bilatérale

Le chef de l’Etat sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, et son homologue de la Sierra Leone, Julius Maada Wonie Bio, ont échangé, jeudi à Freetown, sur les voies et moyens de renforcer la coopération entre les deux pays tout en abordant d’autres sujets d’intérêt commun, a-t-on appris de source officielle.

Au State House, la résidence officielle du président de la Sierra Leone, Bassirou Diomaye Faye et Julius Maada Wonie Bio ont tenu des entretiens pour renforcer la coopération bilatérale entre le Sénégal et la Sierra Leone, indique notamment la présidence sénégalaise dans un message publié sur le réseau social X. Elle ajoute que les deux chefs d’Etat ont également abordé d’autres sujets ayant notamment trait à l’intégration en région ouest-africaine.

Ce déplacement de Bassirou Diomaye Faye dans la capitale sierra-léonaise entre dans le cadre d’une série de visites entreprise par le nouveau président de la République du Sénégal après sa prise de fonction officielle. Il s’est déjà rendu en Mauritanie, en Gambie, en Côte d’Ivoire, au Nigeria, au Ghana, au Cap-Vert, au Mali et au Burkina Faso.

Emedia : Les travailleurs réclament leurs salaires des mois d’avril et de mai

Alors que la direction du groupe Emedia Invest a rendu public, ce jeudi, un communiqué affirmant être dans l’impossibilité d’octroyer des avances pour la Tabaski à son personnel, du fait de la situation financière de l’entreprise, le syndicat des travailleurs a déclaré que celles-ci n’ont jamais été l’urgence du moment.
Dans un communiqué, les employés disent courir encore derrière leurs salaires des mois d’avril et de mai.

« On ne parle plus de retard de salaires. Mais plutôt d’arriérés de salaires. Ces pères, mères et responsables de familles peuvent se passer d’avances s’ils recevaient correctement leur dû à la fin de chaque mois », a regretté le syndicat, qui dit avoir alerté, plus d’une fois, sur les conditions difficiles que vivent les travailleurs depuis plus de trois ans.

« Aujourd’hui encore, le syndicat des travailleurs du groupe Emedia Invest exige le paiement des salaires à échéance légale. Nous ne cessons de le rappeler : le salaire est avant tout une question de dignité », ont notamment regretté les travailleurs du groupe de presse dirigé par Alassane Samba Diop.

Lutte contre la cherté de la vie : L’État a débloqué plus de 53 milliards de FCFA

Le Gouvernement a publié les décisions prises pour baisser les prix de certains produits et services de consommation courante, lors d’une conférence de presse, tenue ce jeudi 13 juin.

 

Prenant part à cette rencontre, le ministre des Finances et du Budget, Cheikh Diba a soutenu que «les caisses de l’État sont stressées ». « il s’agit du volume de subventions dans les budgets. Ce qui constitue une problématique à prendre en charge de manière rigoureuse. Les subventions pour les finances publiques sont comme ce que le cancer peut représenter dans le corps humain et si on y prend pas garde, il va détruire beaucoup de choses. Il faut qu’on le règle définitivement », a-t-il déclaré.

 

Il dira que l’État a débloqué une somme de 53,4 milliards pour réduire le coût de la vie. « L’enveloppe qui est dégagée pour ces mesures relative à la baisse du coût de la vie s’élève à 53,4 milliard qui se traduit en termes de renonciation de recette douanière », révèle Cheikh Diba.

Par ailleurs, le ministre secrétaire général du gouvernement, Ahmadou Aminou Lo, a précisé que ces mesures prises aujourd’hui ne sont pas à effet immédiat. « Il va falloir une réunion du Conseil national de consommation le mardi 18 juin pour annoncer son entrée en vigueur », fait-il savoir.

Présidence : du nouveau dans la traque des 100 voitures du Palais «disparues»

D’après des informations de Libération, l’enquête sur les 100 voitures du Palais non restituées depuis l’alternance du 24 mars dernier, avance à grands pas. Le journal rapporte en effet qu’une vingtaine de véhicules a été récupérée par la Brigade de recherches de la gendarmerie, chargée de l’enquête.
La même source révèle en outre que l’ex-directrice générale de la Télédifusion du Sénégal (TDS) Dr Nafissatou Diouf, convoquée par les enquêteurs dans le cadre de cette affaire, a été «totalement blanchie». «Les vérifications effectuées par les gendarmes ont attesté que son nom s’est retrouvé par erreur sur la liste ; le détenteur du véhicule [au sujet duquel elle a été convoquée] a d’ailleurs été identifié», complète Libération.

Accès facilité à un toit : Le Projet 100 mille logements sera redesigné, Mbour 4 affecté aux promoteurs immobiliers

Une mesure de suspension de la taxe sur le ciment a été prise par le gouvernement qui a procédé, ce jeudi 13 juin 2024, à une baisse des prix de plusieurs denrées alimentaires et autres produits et services. S’agissant du ciment à usage d’habitation, le ministre, secrétaire général du gouvernement, Ahmadou Al Aminou Lo, a souligné que la taxe parafiscale qui était appliquée au tonnage est suspendue.

 
 
 
« S’agissant du ciment à usage d’habitation, il y avait une taxe parafiscale de 2 000 F CFA sur la tonne, qui devait aider à constituer une enveloppe pour le logement social. En attendant que le Programme 100 000 logements soit redesigné, cette parafiscalité de 2 000 F CFA a été suspendue pour le ciment à usage d’habitation », précise-t-il.
 
 
 
Une mesure qui s’inscrit dans une dynamique de faciliter l’accès au logement. « Le président de la République a décidé de faciliter l’accès au logement en affectant notamment le foncier de Mbour 4 et tous autres sites à des promoteurs pour leurs mises en valeur et aboutir très rapidement à la mise en œuvre du programme d’accès facilité à un logement », conclut-il.