Louga : Moustapha Beye se fait passer pour Serigne Abdourakhmane Mbacké pour gruger ses talibés à coups de millions –

Louga : Moustapha Beye se fait passer pour Serigne Abdourakhmane Mbacké pour gruger ses talibés à coups de millions

Le tribunal de grande instance de Louga a condamné le nommé Moustapha Beye à un an ferme pour escroquerie, usurpation de l’identité du marabout Abdourakhmane Mbacké.

Le prévenu a grugé plusieurs millions à ses amis et membres du dahira qui a fait allégeance à Serigne Abdourakhmane Mbacké.

C’est à la suite d’une plainte du marabout que Moustapha Beye a été arrêté et placé sous mandat de dépôt à la Mac de Louga.

Le sieur Béye a profité de sa proximité avec le marabout Serigne Abdourakhmane Mbacké pour gruger quelques uns de ses amis et fidèles avec qui il partage le dahira Sope AbdouRakhmane Mbacké.

Il imitait le timbre de la voix du marabout pour soutirer de l’argent à ses talibés qui sont pour la plupart établis en Europe.

Son modus operandi consistait d’abord à gagner la confiance de ses amis et fidèles en leur présentant le marabout.

Une fois la confiance établie, il remettait à ces derniers ses numéros de téléphone. Souvent il se faisait passer pour le marabout en soutenant qu’il allait formuler des prières pour eux.

Sur ce, les victimes lui envoyaient beaucoup d’argent. Son jeu sera découvert par les nommés Makhmout Faye et Ibra Fall établis en Europe qui, après lui avoir envoyé la somme d’un million six cents mille francs, ont informé l’un des proches du marabout qui à son tour s’en est ouvert à Serigne Abdourakhmane Mbacké.

Une enquête est ouverte et Moustapha Beye a été identifié comme l’auteur de tels agissements. A la barre, le prévenu a reconnu sans détours les faits qui lui sont reprochés.

Le marabout s’est fait représenter par Abdourakhmane Khouma qui a déclaré que ce dernier a subi un grand préjudice et n’a jamais cautionné le comportement du prévenu. D’après lui le marabout a souhaité que le sieur Beye paie pour ses fautes.

Le parquet a requis l’application de la loi et le tribunal l’a reconnu coupable d’escroquerie et d’usurpation d’identité et l’a condamné à un an ferme.

A propos young 1513 Articles
babacar sakho: technicien supérieur en télécommunications et réseaux je participe à la bonne gestion du site web. l'information fait partie de la vie quotidienne donc continuez à suivre l'actualité ici et nulle part ailleurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.