Il heurte mortellement une fillette puis prend le large.

Chauffeur de car rapide, Pape Aliou Mbodji qui ne détenait point de permis de conduire, a mortellement fauché une fillette. Ce qui constitue un délit en soi. Après avoir heurté la victime et l’avoir extraite sous les pneus du car rapide, il a pris la fuite pour aller se réfugier à Touba. Il sera ensuite interpellé en compagnie de son employeur Maguette Ndiaye qui endossera la totalité des responsabilités pour atténuer la situation.

Tous deux ont comparu ce lundi 21 septembre devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar où Pape Aliou Mbodji répondait d’homicide involontaire, délit de fuite et défaut de permis de conduire. Ayant reconnu ces infractions l’accusé rajoutera « j’ai pris la fuite après l’accident, car j’étais sous le choc quand j’ai vu l’état de la gamine.

Lorsque j’en ai parlé à mon père, il m’a conseillé d’aller me réfugier à Touba ».

Son employeur Maguette Ndiaye lui témoignera « J’ai endossé la responsabilité de l’accident, car mes apprentis avaient disparu et avaient abandonné le véhicule. J’ignorais que Pape Aliou Mbodji ne détenait pas le permis de conduire ».

Après avoir quémandé la clémence du tribunal, les accusés Pape Aliou Mbodj 39 ans et son patron Maguette Ndiaye sont condamnés à 1an et 6 mois de prison ferme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici