Guy M. Sagna : Le Collectif «nio bagn nio lank » se braque –

Guy M. Sagna : Le Collectif «nio bagn nio lank » se braque

Le Collectif «nio bagn nio lank » juge arbitraire la détention de Guy Marius Sagna, Dr Babacar Dio et Cie. Après l’électricité, le prix de l’eau va connaitre une hausse, selon les initiateurs de la plateforme qui disent comprendre la revendication de travailleurs de la Sénégalaise des eaux (Sde).

Le Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine (Frapp France dégage), les membres du Collectif « Nio bagn nio lank » sont plus que jamais déterminés à sortir les manifestants des geôles.  . « La liberté de manifestation est un droit inaliénable inscrite dans notre Constitution. Nous entendons jouir de ce droit sans aucune restriction. A vrai dire, rien ne justifie l’arrestation et la détention de ces citoyens sénégalais, si ce n’est une volonté d’acharnement. En définitive, le Collectif citoyen « Nio bagn nio lank« , réaffirme son engagement à suivre avec toutes les forces vives de la nation la lutte jusqu’à l’annulation de la mesure de hausse du prix de l’électricité », a déclaré sur Rfm Fatima Dieng, porte-parole du jour.

Risque d’une hausse du prix de l’eau

Sur la question de l’eau, Mamadou Mignane Diouf estime que la revendication des travailleurs de la Sénégalaise des eaux (Sde) est légitime. Il annonce une hausse du prix de l’eau après celle de la Société nationale de l’électricité du Sénégal (Senelec) qui hante le sommeil des populations. « La question de la revendication des travailleurs de la Sde pour avoir une part importante dans le capital, est une revendication légitime que nous soutenons et nous ne nous en cachons pas. Il n’ont pas été jusqu’au bout de leur menace de couper définitivement l’eau. Ils ont fait des restrictions par moments. Et ça aussi, c’est parce qu’on a dialogué, on a discuté. On leur a dit : ne le faites pas. Ils ont bien compris. Le responsable de ce qui arrive en manque d’eau au Sénégal, c’est le gouvernement et non la Sde« , a détaillé M. Diouf

Poursuite du combat

La vie chère et les conditions des travailleurs du Sénégal. Le mouvement « nio lank nio bagn » entend poursuivre le combat et descendre sur le terrain le 13 décembre prochain.

A propos yankhoba SANE 81786 Articles
Yankhoba SANE: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de L'Anpels (Association nationale des professionnels de la presse en ligne au Sénégal). Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*