Gambie : Très mauvaise nouvelle pour le diplomate sénégalais accusé de « viol » sur une déficiente mentale

Gambie
Gambie

Lansana Kaba en poste à Banjul, est dans le viseur de la Commission nationale gambienne des droits de l’homme. Le diplomate sénégalais est accusé de « viol » sur une déficiente mentale, âgée de 17 ans au moment des faits. Ladite Commission, s’est engagée, vendredi dernier, à employer tous les moyens nécessaires pour le faire juger.

Selon le journal « Les Echos » qui donne l’information ce lundi, en fin janvier dernier, le porte-parole du ministère gambien des Affaires étrangères, Salikou Ceesay, a annoncé aux médias locaux que le haut diplomate a été rappelé par son pays, le Sénégal, suite à l’éclatement de cette affaire. Un fait qui a bloqué l’enquête ouverte par la Gambie.

L’organisation qui a déploré le fait que le présumé violeur ait quitté la Gambie, a annoncé avoir mené sa propre enquête. « Notre enquête sur cette question est toujours en cours et nous engagerons l’instance nationale des droits de l’homme du Sénégal, si nous en avons besoin. C’est une possibilité », a déclaré vendredi le président de la NHRC (National Human Rights Commission), Emmanuel Joof.

Les défenseurs des droits de l’Homme promettent de saisir les juridictions internationales pour que justice soit rendue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici