( 10 Photos ) Marième Faye Sall enlève son… –

( 10 Photos ) Marième Faye Sall enlève son…

MARÈME SALL ENLEVE SON STATUT DE PREMIÈRE DAME ET PORTE CELUI DE MERE: «Un enfant violenté est un enfant privé de son enfance, de sa part de rêve et de réalisation de sa vie d’adulte»

La Première dame Marème Faye Sall a pris part à la conférence des Premières dames de l’Afrique de l’Ouest et des pays du Sahel, qui s’est déroulée à Abidjan, en Côte d’Ivoire, les 17 et 18 octobre 2017. La conférence qui portait sur la protection des enfants a vu la participation de la quasi-totalité des Premières dames de la zone Cedeao plus celle de la Mauritanie. Devant ses pairs, la Première Dame du Sénégal a annoncé la construction, au Sénégal, d’un établissement scolaire d’excellence pour filles.

«Lutter contre les violences, la traite, l’exploitation et le travail des enfants», telle est la mission qui a réuni les Premières dames de la zone Afrique de l’Ouest et du Sahel, pendant 48 heures, dans la capitale économique de la Côte d’Ivoire. En sa qualité de Première dame du Sénégal, Marème Sall a répondu à l’invitation DE Dominique Ouattara, Première dame de Côte d’Ivoire. «Participer à cette conférence est pour moi un devoir. Juste en tant que maman, sans tenir compte du statut de Première dame. Parce qu’il s’agit de la cause des enfants et la cause des enfants nous importe, elle mérite la mobilisation de tous nos efforts. Ils nous font plus de joie quand ils sont heureux et nous font de la peine quand ils souffrent», a déclaré Madame Sall au micro de nos confrères de la télévision nationale.

«Il faut agir et agir en urgence pour la protection des enfants»

Poursuivant, Marème Sall porte définitivement «sa» robe d’avocate pour plaider la cause des enfants. «Un enfant maltraité, un enfant violenté est un enfant privé de son enfance, un enfant privé de sa part de rêve et de réalisation de sa vie d’adulte», dit-elle, avant d’appeler à l’action. Pour elle, en effet, l’heure est grave pour ce qui est de la protection des enfants dans nos pays. «Nous sommes là pour dire que ‘’ça suffit’’. Alerter, c’est bien, mais agir, c’est encore mieux. Pour faire son plein effet, je souhaite que cette rencontre résonne somme un appel à l’action. Il faut agir et agir en urgence pour la protection des enfants», a plaidé la Première dame.

«Participer à la protection des enfants par l’éducation pour vaincre les barrières sociales et repousser les frontières de l’ignorance»

Laissant le meilleur pour la fin, la Première dame du Sénégal a annoncé l’ouverture prochaine d’un établissement scolaire d’excellence. «Nous ouvrirons prochainement un établissement scolaire d’excellence dédié aux filles. Les pensionnaires viendront de différentes régions du Sénégal. C’est pour nous une manière de participer à la protection des enfants par l’éducation pour vaincre les barrières sociales et repousser les frontières de l’ignorance», dit-elle.

Sidy Djimby NDAO

Vous Aimerez Aussi

A propos yankhoba SANE 72228 Articles
Yankhoba Sané: Véritable passionné des médias en ligne et de la presse,j’ai créé le site en ligne Sanslimitesn.com pour participer au développement de la presse en ligne et médias sociaux au Senegal.Je suis membre de l’APPEL (Association des professionnels de la presse en ligne au Senegal).Je suis administrateur de site web et conseiller en digital.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.