ANNONCE

« Y EN A MARRE » DEMANDE À MACKY DE REVOIR SA DÉCISION DANS L’AFFAIRE DE…

ANNONCE
ANNONCE

Le gouvernement sénégalais s’entête à vouloir confier la gestion des établissements Yavuz Selim à la fondation Maarif. En effet, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, s’est voulu rassurant en indiquant que la qualité des enseignements resteront les mêmes avec la nouvelle équipe et qu’il faut que les concernés restent en dehors des questions diplomatiques. Même si le personnel sénégalais reste en poste, rien n’a été dit sur le sort des enseignants turcs qui devront être rapatriés chez eux en Turquie. Ce, si l’on sait comment Recep Tayyip Erdogan traite les personnes considérées comme des pro-Gulën. A noter que certains enseignants turcs de Yavuz Selim ont passé la majeure partie de leur vie au Sénégal.

En dehors des nombreux cris du cœur lancé un partout à travers le Sénégal par les parents d’élèves et le personnel enseignant des établissements Yavuz Selim. Une autre marche a été organisée par le mouvement « Y en a marre » pour, selon Simon Kouka, un de ses membres, « tendre la main au président de la République Macky Sall » aux ministres de l’Education et de l’Intérieur afin qu’ils revoient leur position.

On dit que les Etats n’ont pas d’amis mais des intérêts, l’on peut se demander ce que l’Etat du Sénégal a bien pu recevoir en contrepartie de la Turquie pour qu’il accepte de flancher et donner en pâture des chefs de familles au régime turc et, d’un autre côté, donner l’impression d’être un pays qui se laisse mener à la baguette par un autre. Ce qui constitue un précédent dangereux qui sonne comme un message lancé aux autres pays pour leur indiquer qu’ils peuvent avoir un mot à dire dans la gestion de notre pays.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*