ANNONCE

Wari ne lâche pas Tigo

Après avoir cédé Wari à Tigo, la société dirigée par  Kabirou Mbodje réclame  une astreinte de 10 milliards de Fcfa par jour.

Wari a assigné pour la seconde fois, Millicom devant le juge pour « exploitation abusive de sa licence« .

Et pour se faire entendre, Kabirou Mbodje réclame une astreinte de 10 millards de Fcfa par jour.

Le Groupe Wari a assigné la société Tigo Sénégal, filiale de la multinationale Millicom devant le tribunal de commerce Dakar.  l’Etat du Sénégal aurait donné la licence à Free au détriment de Wari et que, même le décret l’officialisant aurait été signé.

Pourtant, le Président Macky Sall, lors du Conseil présidentiel de la revue annuelle conjointe 2017, avait soulevé la question pour dire qu’une solution va être trouvée autour d’une table. Sans quoi, l’État prendrait ses responsabilités.

Et d’ajouter que « Le gouvernement va convoquer Millicom et ceux qui veulent reprendre Tigo, que ce soit Wari ou le consortium de Xavier Niel, pour s’asseoir autour d’une table et discuter. On ne peut pas continuer à laisser les choses en l’état.

Rendez vous le 30 avril pour éclairer la lanterne des clients.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*