ANNONCE

Wade et son Boycott…

ANNONCE

 

ANNONCE

Ce n’est un secret pour personne que l’ancien Président Abdoulaye Wade est un adepte des déclarations fracassantes. Mais celle qu’il a faite avant-hier pourrait lui retomber dessus. En annonçant avec force et fracas que sa coalition ne compte plus participer à des élections organisées par le chef de l’Etat Macky Sall et son gouvernement, il vient de se frayer un chemin vers un gros wax waxeet.

En effet, si pouvoir et opposition ne trouvent pas un consensus sur le code, le fichier et le processus électoral, il va encore y avoir les mêmes irrégularités constatées lors des Législatives. Et ce qui est sûr, c’est qu’il est inenvisageable que le Sénégal aille à des élections sans qu’il y ait un candidat du Parti démocratique sénégalais. Que compte faire la coalition Wattu Senegaal si un tel scénario se produisait ? Un wax waxeet ? Car après tout, l’opposition n’a pas arrêté de dénoncer les dysfonctionnements notées lors des Législatives mais cela ne l’a guère empêché d’y participer pour ensuite crier à la fraude.

Dans le cas contraire, si tout a été mis en oeuvre pour assurer un scrutin libre et transparent, la coalition Wattu Senegaal n’aurait pas une justification bien solide en cas de défaite. Car, il faut bien le reconnaître, les soupçons de fraude constituent la plupart du temps une porte de sortie en cas de déconfiture. Il n’y a qu’à voir les communications post-électorales de l’opposition pour s’en convaincre. L’on s’attarde beaucoup plus à démolir le régime, qui n’a aucune excuse soit dit en passant, qu’à une lecture objective du choix des Sénégalais.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*