ANNONCE PUBLICITE

Vous êtes moins susceptible de mourir si vous choisissez une femme médecin (Étude)

ANNONCE

0-5

ANNONCE

Une nouvelle étude révèle que le sexe de votre docteur peut être plus important que vous ne le pensiez.

Lors du choix de votre prochain médecin, choisir une femme au lieu d’un homme pourrait faire une différence majeure. Les patients sont plus susceptibles de mourir ou être admis de nouveau à l’hôpital si leurs médecins sont des hommes. C’est ce qu’a révélé une nouvelle étude réalisée par des chercheurs en santé publique de l’Université de Harvard .

Les chercheurs ont étudié des dossiers de patients aux États-Unis, en choisissant un échantillon aléatoire de plus d’un million de bénéficiaires de Medicare (65 ans et plus) hospitalisés de 2011 à 2014. Ils se sont concentrés sur les médecins femmes et hommes dans les mêmes systèmes de soins de santé et hospitaliers. Les chercheurs ont aussi pris en compte des variables comme l’âge du médecin, la formation médicale et des années d’expérience.

Après les résultats , ces scientifiques ont constaté qu’indépendamment de la cause de l’hospitalisation, les patients avaient moins de réadmission et de faibles taux de mortalité lorsqu’ils étaient traités par des médecins femmes.

Bien que la différence soit de seulement un demi-point, cela représente un total de 32 000 patients qui vivent plus longtemps ou qui évitent un deuxième rendez-vous à l’hôpital chaque année.

ANNONCE

La différence était particulièrement significative dans certaines conditions, y compris la pneumonie, la septicémie, l’insuffisance cardiaque congestive, mais également la maladie pulmonaire chronique, les infections urinaires, l’insuffisance rénale aiguë, l’arythmie et le saignement gastro-intestinal.

»Bien que l’étude ait été faite sur des patients âgés, les résultats seraient identiques pour des patients plus jeunes, aussi », a dit la chercheuse Ashish Jha, M.D., à WGBH News.

Que est la particularité des femmes médecins par rapport aux médecins masculins dans le traitement des patients?

Les chercheurs ont noté que les femmes médecins sont plus susceptibles d’adhérer aux lignes directrices cliniques, de fournir des soins préventifs plus souvent. Elles sont plus axées sur la communication avec les patients que les médecins masculins.

Cependant, l’étude a définitivement conclu qu’il y avait quelque chose sur les soins médicaux des femmes qui ont causé une diminution de la mortalité – juste que les résultats semblaient liés au s3xe du médecin, avec les femmes en tête de lice, quand il s’agit de réduire la mortalité et moins de réadmission.

Afrikmag

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*