ANNONCE PUBLICITE

Voici les deux leaders de l’opposition qui ont été reçu au palais …

Le président Macky Sall, qui a  quitté le Sénégal ce mardi pour Paris, sait que la manifestation de l’opposition sera un fiasco.   Selon les sources du site exclusif. net, de sérieuses frictions seraient notées dans les rangs du front de l’opposition contre le parrainage. Hier on apprend que le président de la république a reçu nuitamment deux grands responsables de l’opposition.

Depuis la main tendue du President SALL lors de son discours de Lomé (Togo), plusieurs leaders ne comprennent pas que leurs collègues de l’opposition veuillent coûte que coûte privilégier la confrontation en lieu et place du dialogue prôné à plusieurs reprises par le Président Macky SALL. Ces leaders soupçonneraient certains d’entre-eux de profiter du parrainage pour rentrer dans les bonnes grâces de la majorité présidentielle.

A.B et A.MB…

Le président de la République a donc fait venir en son Palais des responsables politiques et des députés de l’opposition afin de tenter de les dissuader d’organiser ces manifestations prévues les 18 et 19 avril prochains.

Est-ce là une manière de semer la division dans les rangs des protestataires ? Une manière de casser la dynamique de la contestation ?

En tout cas le Président Sall a pris la mesure de la situation et, quelques heures avant son voyage vers Paris il a fait appel à ses services spéciaux pour rencontrer, dans le plus grand secret des responsables de l’opposition afin de baisser la tension. Et si cela s’avère, d’autres grosses huiles seront reçues à Paris pour les besoins de l’apaisement.

Mais ce geste de dernière minute pourra-t-il mettre fin à la défiance organisée ?
Y’a-t-il un lien entre cette prise de conscience de certains membres de l’opposition et la rencontre évoquée par ailleurs  avec le Président?

Qui sont les opposants radicaux qui veulent tout faire pour profiter du parrainage pour tenter de mobiliser les sénégalais autour d’objectifs autres que ceux affichés en public?
Nous y reviendrons

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*