PUBLICITE

Vidéo : Le discours incroyable de Zidane à la Mi-temps du Real Madrid vs Juventus

Il y a deux ans, Zinédine Zidane prenait les rênes du Real Madrid en remplaçant un Rafael Benitez dépassé par la pression. Quelques mois plus tard, l’entraîneur français possède un palmarès tout simplement exceptionnel avec notamment 2 Ligues des Champions, 1 Liga et 2 Supercoupes d’Europe.

Très respecté de ses joueurs, l’ancien numéro 10 de l’équipe de France a la réputation d’utiliser des mots justes et forts pour les pousser à se surpasser. Dans un reportage appelé « Au cœur de la douzième », diffusé par le Real Madrid sur les réseaux sociaux, on peut voir le discours bluffant de ZZ à son effectif à la mi-temps de la finale de Ligue des Champions entre le Real Madrid et la Juventus.

On peut voir un Zidane très inspiré, motivant ses troupes en leur demandant de plus écarter le jeu sur les ailes et de centrer en retrait. La suite ? Le Real Madrid inscrira 3 buts en seconde période pour se débarrasser de la Juventus sur le score de 4 buts à 1. C’est ce qu’on appelle avoir un discours qui fait mouche. Voyez plutôt.

LE DISCOURS MAGNIFIQUE DE ZIDANE :

Discours de Zidane en français : 

« C’est une finale, on sait que c’est un match difficile, mais aussi pour eux. Le plus important pour nous, défensivement nous devons être plus agressifs. Mais pas pour que l’arbitre sorte des cartons. L’important c’est qu’on arrive à temps, être tous un peu plus près l’un de l’autre. Plus près et plus agressifs. »

« On doit être un peu plus agressifs. Isco, quand on défend, tu joues à gauche en 4-4-2, et après avec le ballon tu te recentres un petit peu. Mais en pensant aussi que quand on a le ballon, on a dit patience, on joue plus rapidement sur les côtés. Plus rapidement sur les côtés et Marcelo et Dani (Carvajal) plus hauts. Un petit peu plus. (…) Le but était comme ça. On a joué sur le côté, un centre et on a marqué. C’est une finale, on souffre. L’unique chose, c’est qu’on doit mettre un peu plus d’amplitude et de rythme. »

« Mais ne pas jouer beaucoup à l’intérieur. On doit aller d’un côté à l’autre. D’un côté à l’autre. D’accord ? Et défensivement des duels (il tape du poing dans sa main à plusieurs reprises). Mettre un peu plus le pied et c’est tout. Rien de plus. Et continuer à travailler. On doit souffrir. C’est une finale, on souffre. Mais toujours avec sérénité. On pense que le but va arriver une nouvelle fois. D’accord? Allez! »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*