Vente de produits sexuels : Interpol descend à Tilène et Sandaga –
PUBLICITE

Vente de produits sexuels : Interpol descend à Tilène et Sandaga

Le bureau central d’Interpol logé à la direction de la police judiciaire et la division spéciale de lutte contre la cybercriminalité a frappé fort. Il a mis aux arrêts sept personnes dont deux commerçants basés à Tilène et à Sandaga.

 

Ce, dans le cadre de l’opération dénommée «Pangea», contre le business des produits pour booster l’activité sexuelle.

Selon Libération, qui donne l’information, les produits saisis auraient la vertu de retarder l’éjaculation ou augmenter la taille du sexe, pour les hommes, et de rétablir la virginité ou grossir les fesses, pour les femmes.

D’autres produits aux noms aguicheurs et suggestifs ont été aussi saisis. Tout cet attirail se vendait en ligne dans l’illégalité totale, selon Libération.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.