Un homme critiqué pour avoir exécuté un cafard sur une chaise électrique –
PUBLICITE

Un homme critiqué pour avoir exécuté un cafard sur une chaise électrique



Un artiste est critiqué par les internautes pour cruauté envers les animaux après l’exécution d’un cafard sur une chaise électrique.

L’artiste a suscité un tollé en ligne après avoir exécuté un cafard sur une mini chaise électrique. Le sculpteur Gabriel Tuazon aurait attrapé le cafard quand il est entré par une fenêtre chez lui à Pasig, aux Philippines, mercredi. Il a passé deux heures à installer une mini-chaise en bois qu’il a connectée à des fils de batterie et à une ampoule avant d’attacher la cafard avec un couvercle en métal sur sa tête.

Gabriel s’est alors filmé en allumant l’interrupteur qui a envoyé un courant sur le couvercle en métal qui a tué le cafard.

Après l’exécution, Tuazon a placé le cafard dans un «cercueil», une vieille boîte d’allumettes.

La vidéo a vu l’artiste se faire clasher en ligne, certains d’entre eux le condamnant pour cruauté envers les animaux.

Manuel Malingo a écrit: «Comment quelqu’un peut-il penser que c’est acceptable? Chaque créature vivante a des sentiments. C’est de la cruauté envers les animaux et cela ne devrait pas être permis »

Expliquant pourquoi il a exécuté le cafard de cette manière, il a dit: «J’ai ouvert ma fenêtre parce qu’il faisait chaud et le cafard est entré. Il n’était pas censé entrer. Tout a commencé quand un cafard est entré dans ma chambre. J’étais censé le frapper avec un objet, mais je me sentais dégoûté à l’idée parce que je pourrais salir ma table de travail. Je l’ai pris au piège en utilisant un plastique. Et ainsi les idées sont arrivées. »


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.