ANNONCE

UCAD : Le directeur du Coud barre la route à Barth et Cie, les étudiants de Mankoo déroulent

ANNONCE

Le centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) a déployé hier, un dispositif sécuritaire extraordinaire pour barrer la route aux jeunes de Mankoo Taxawu Senegaal qui voulaient «sensibiliser» les étudiants sur la marche prévue demain pour la libération de Khalifa Sall. Thierno Bocoum et Cie ont finalement renoncé à la demande de leurs cadets qui ont pu distribuer  20 000 flyers aux étudiants où il était inscrit : « Tous à la manifestation du 19 mai 2017, j’y serai ! ».

ANNONCE

La tension était tangible au Coud avec un accès difficile. A l’origine, la direction du centre des œuvres universitaires de Dakar a eu échos de la venue de Barthelemy Dias, Thierno Bocoum, Toussaint Manga, Mamadou Lamine Massaly, Malick Gueye et Pathé Mbengue.

«Nous avons fini de prendre toutes les dispositions sécuritaires pour que Barthelemy Dias et Cie ne rentrent pas dans le campus universitaire. Nous avons considérablement renforcé la sécurité », a indiqué Khalifa Diagne, chef du département de la gestion des cités universitaires et de la vie estudiantine.

Par ailleurs, le directeur du Coud Cheikh Oumar Hanne avertissait la veille dans un communiqué que les « manifestations et rassemblements politiques sont formellement interdits dans l’ensemble des campus sociaux ».

Ce que le député Thierno Bocoum ne cautionne pas. Ainsi, il dénonce que tout cela relève des «tentatives de neutralisation de l’opposition». Quant à Khalifa Diagne, le coordonnateur de Mankoo Taxawu Senegaal au Coud, il argue «qu’aucune force, aucune pression, aucune contrainte ne peut être exercée sur nous pour stopper notre marche vers la démocratie et la restauration des libertés individuelles et collectives dans notre pays».

Toutefois, Khalifa Ndiaye de préciser que certes « la manifestation d’hier n’était pas autorisée » mais concède que «les étudiants de Mankoo ne sont pas concernés par cette mesure pris par le directeur du Coud ».

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*