PUBLICITE

Tuerie de Boffa / Identité des 16 détenus transférés à Dakar ce dimanche à 06 h du matin par le Gign : Révélations sur les charges retenues contre eux



Ce dimanche, vers six heures du matin, les 16 détenus inculpés suite à la tuerie de Boffa ont été discrètement transférés de la Maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor vers des établissements pénitentiaires de Dakar. Cela, par avion militaire et grâce à des éléments du Groupement d’intervention de la Gendarmerie nationale (Gign) lourdement armées. Cette décision  a été prise le 9 février 2018 par le juge d’instruction près le tribunal de grande instance de Ziguinchor.

Selon les sources de Dakaractu, ces détenus sont tous inculpés par le juge d’instruction du 2e cabinet pour les délits que voici : association de malfaiteurs, détention d’arme de première catégorie sans autorisation administrative préalable, participation à un mouvement insurrectionnel, assassinat, vol en réunion avec port d’armes et usage de violences et de séquestration illégale.

Ainsi, la Maison d’arrêt et de correction du Camp Pénal de Liberté 6, accueille le très célèbre Oumar Ampoi Bodian, né le 03 janvier 1979. Outre Ampoi, cet établissement pénitentiaire aura d’autres pensionnaires comme : Abdou Sané, né le 12 avril 1984 à Touabacouta ; Landing Sané dit Térema, né le 18 février 1971 à Ziguinchor ; Adama Diémé, né le 14 décembre 1972 ; Alphousseyny Badji, né en 1979 à Toubacouta ; Nfally Diémé, né le 15 juin 1971.

Six personnes iront à la Maison d’arrêt de Reubeuss. Il s’agit de : Cheikh Oumar Diédhiou, né le 10 janvier 1979 ; Mamadou Lamine Diémé, né le 10 juin 1989 ; Alioune Badara Sané, né le 6 mars 1989 ; Tombon Arona Badji ; né le 2 janvier 1980 à Toubacouta ; Moussa Diédhiou, né le 2 mai 1966 à Toubacouta ; Papya Sané dit Daguene, né le 31 décembre 1958 à Toubacouta.

Les nommés Jean Baptiste Badji, né le 5 juin 1957 à Bourofaye Diola et Fodé Mady Tall dit Vieux, né le 25 septembre 1958 dans la même localité sont transférés à la Maison d’arrêt et de correction du Cap Manuel.

Enfin, la Maison d’Arrêt et de Correction du Pavillon Spécial accueillera Seydi Sané, né le 31 décembre 1938 à Toubacouta et Mamadou Lamine Sagna dit Dou, né le 31 décembre 1962 à Bourofaye.

Dakaractu


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.