PUBLICITE

Thiaroye – l’imam P. G. Seck au tribunal pour destruction des biens appartenant à autrui…



L’Imam Pape Gora Seck et son fils ont été  invités devant le tribunal pour destructions des biens appartenant à autrui, violences et voie de faits par le plaignant Ndiaga Seck. Ce dernier est un émigré qui avait acheté un terrain dans cette localité et avait confié les travaux au maçon Ousseynou Samb.

L’imam, s’opposant à la construction de cette maison après de multiples bras de fer ayant donné gain de cause à l’émigré Pape G. Seck, n’a trouvé d’autres issus que la démolition des constructions.

En effet, il a envoyé son fils et des fidèles raser ce qui s’y  trouvait déjà comme constructions. Ces derniers ont  cassé tout le matériel et  ont blessé le maçon Ousseynou Samb.

Arrêté pour destruction des biens appartenant à autrui et violences et voie de faits, l’imam  P. G  Seck a reconnu les faits devant les enquêteurs en soutenant avoir ordonner à ses enfants de raser les travaux.

Le maçon blessé, Ousseynou Samb, ne réclame pas des dommages et intérêts. Par contre son père, Serign Samb demande 50000 Fcfa parce que son matériel a été abîmé.

Quant à l’émigré Pape Gora Seck,  par le biais de ses avocats, en occurrence Me Assane Dioma Ndiaye, réclame 10 millions Fcfa de dommages et intérêts.

Et pour l’avocat des prévenus, Me Bamar Faye, ses clients doivent être libérées parce que les preuves de ces faits n’ont pas été rapportées.

L’affaire sera en délibéré lundi prochain, mentionne Les Echos.

 



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.