ANNONCE

Tensions à l’Apr : Un Sen houleux à la clé

Tensions à l’Apr : Un Sen houleux à la clé

ANNONCE
Tensions à l’Apr : Un Sen houleux à la clé
Tensions à l’Apr : Un Sen houleux à la clé

Les révélations découlant de la réunion du Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Alliance pour la république n’en finit plus de de révéler ses secrets. En effet, hormis Me Djibril War qui a reçu en pleine figure la colère de leur chef de file, Macky Sall, après ses critiques à son encontre, d’autres scènes qui ressemblent à des règlements de compte entre camarades de parti se sont aussi déroulés lors de cette réunion.

ANNONCE

ypocrite, sinon tu n’aurais jamais dit ce que tu as dit et oser venir aujourd’hui au Palais. N’eut été la sacralité des lieux où nous nous trouvons, je t’aurais cassé… ». Mais l’avocat, informe «L’As », qui était en ce moment en discussion avec Abdourahmane Ndiaye, lui a rétorqué : «va te faire f… ».Heureusement, les témoins sont intervenus pour s’interposer entre eux.

Mais cette scène n’en est qu’un parmi d’autres. En effet, nous rapportent nos confrères une altercation a aussi opposé le même Farba Ngom aux ministres : «Vous êtes là avec de jolis costumes et cravates. Vous ne travaillez pas à la base. Le Président a fait des résultats mais vous ne communiquez pas suffisamment. Par exemple, lorsque ce petit de Gadio a attaqué le Président sur le Ter, personne n’a réagi. Le Président a des résultats que vous ne défendez pas sur le terrain. De toute façon, il va gagner et les prochaines législatives et la Présidentielle. Vous devez descendre à la base pour inscrire sur les listes le maximum d’électeur».

Cependant, c’était sans compter avec Mansour Faye qui n’a pas digéré les remontrances du maire de Agnam. Et il le lui a fait savoir en lui rétorquant qu’il était irrespectueux de tenir de tels propos. D’autres responsables se sont aussi senti visés par M. Ngom.

Tout est finalement rentré dans l’ordre avec la prise de parole du chef de l’Etat qui a fait baisser la tension

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*