Sur le parrainage, Mame Mbaye Niang prévient l'opposition: « l'Apr prendra ses responsabilités. Il n'y aura pas de reculade... » –
PUBLICITE

Sur le parrainage, Mame Mbaye Niang prévient l’opposition: « l’Apr prendra ses responsabilités. Il n’y aura pas de reculade… »

​Alors que l’opposition promet de manifester devant l’Assemblée nationale contre le vote de la loi sur le parrainage, Mame Mbaye Niang met en garde contre toute tentative de sabotage. En conférence de presse, le ministre du Tourisme, par ailleurs Secrétaire national à la jeunesse de l’Apr, promet une farouche résistance.

« L’opposition veut nous submerger. L’opposition veut nous déborder, nous empêcher de gouverner. Elle veut avec ses conspirations déstabiliser le pays et ses institutions, elle cherche à créer un scandale artificiel. Les mêmes gens avaient promis de créer le chaos lors de l’arrestation de certains individus, ils ont tenu des propos discourtois », dit-il. Mais, promet-il, « Ils n’y parviendront pas. Il ne se passera absolument rien. L’État, le gouvernement prendront leurs responsabilités et en ma qualité de secrétaire national chargé des jeunes, notre parti politique, l’Apr prendra ses responsabilités. La République sera debout ».

À l’en croire, le parrainage existe dans toutes les démocraties avancées. « Si un leader n’est pas apte à apporter des solutions au regard des urgences de son époque, alors il ne mérite pas de diriger notre pays. J’ajoute que le parrainage existe dans les démocraties que nous citons comme exemples. 1.367.00.000 sénégalais ont donné mandat au président de la République, d’exiger au candidat à la présidentielle le parrainage à hauteur de 1% mais discutable. Cette réforme n’a pour objet que l’approfondissement de la démocratie, sa modernisation et sa pérennisation », soutient-il.

« Le parrainage sera maintenu. Il ne se passera absolument rien. Quand on doit décider, on décide. Quand on doit légiférer, la majorité légifère. Il n’y a pas de doute, il n’y aura pas de reculade. La possibilité de dialoguer leur a été offerte. On continue de dialoguer ».

Toutefois, prévient Mame Mbaye Niang, « Des gens qui refusent de voir, qui refusent toutes propositions émanant de la majorité, ce sont ces gens avec qui nous avons affaire. Nous ne l’accepterons pas. Ils ne sont pas plus déterminés que nous. Par la grâce de Dieu, nous avons les moyens d’y faire face et nous ferons face ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.