Si j’avais à résumer « le Sénégal au cœur » : je dirai, « ma réponse à Wade » –
PUBLICITE

Si j’avais à résumer « le Sénégal au cœur » : je dirai, « ma réponse à Wade »

A partir d’un seul mot ou d’une seule phrase, l’on peut s’inspirer et écrire un livre de plus d’une centaine de pages. « Le Sénégal au cœur » n’est pas venu ex-nihilo mais il a germé à partir de faits politiques marquants. Et c’est justement pour laver cet affront de Wade que le président Macky a écrit cet ouvrage qui parle  plus qu’il ne renseigne sur son écrit. Du coup, si j’avais à résumer ce livre, je dirai : « Ma réponse à Wade.

Parfois, il arrive que la guerre définie par un penseur comme une « politique sanglante » soit moins dangereuse que la politique définie par ce même penseur comme une « guerre sans effusion de sang ». Mais une guerre sans effusion de sang dont les ravages peuvent s’avérer beaucoup plus importantes en termes de dégâts collatéraux. Dans  le « Sénégal au cœur », s’il y avait possibilité de tout élaguer, il ne resterait à coup sûr que l’affront que le Président Wade a porté à son ancien  collaborateur, le Président de la république, Macky Sall. Les mots ont leur charge, leur poids. Et si la politique en arrive à s’immiscer dans les relations séculaires entre deux hommes politiques de la trempe de Wade et Sall, c’est que la politique ne vaut plus la peine d’être vécue. Et comble du destin, on ne peut opposer que le silence face à un Wade qui va au-delà de ce qu’on attendait de lui. Mais bref, la politique est passée par là et le Président  Macky à la place de la roche à étudier, a préféré jeter son dévolu sur l’écrit pour parler à la face du monde. Si l’appétit vient en mangeant, il reste clair que l’inspiration peut aussi venir au gré des adversités. Un  mortal kombat entre deux «  Institutions », c’est toujours des dégâts inestimables. Et Karim en est l’épicentre. Le Chef de l’Etat Macky Sall ne semble pas à mesure d’avaler cette couleuvre, malgré la durée des propos désobligeants que lui avait asséné son ex-mentor Me Abdoulaye Wade. Il pouvait cependant répondre de manière verbale mais il a préféré répondre par un livre. C’est la raison pour laquelle, le résumé succinct de cet ouvrage aurait pu être intitulé : « Ma Réponse à Wade » mais là, ce serait trop singulier. Et c’est ainsi que « le Sénégal au cœur » est venu au monde pour s’opposer à un monde de schématisation toute azimute. Le jeu en  valait bien la chandelle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.