Serigne Mbacké Samb doit plus de 8 millions à Ibrahima Ndiaye et…

ANNONCES

0-12

Impunité ou vrai arnaqueur ? : Serigne Mbacké Samb doit plus de 8 millions à Ibrahima Ndiaye et le nargue

Le Sénégal est il devenu une terre d’impunité ou « les longs bras » dictent leur loi et chacun ce que bon lui semble pourvu que ses arrières soient protégées. Cette histoire entre Ibrahima Ndiaye entrepreneur et Serigne Mbacké Samb, un modou-modou, récidiviste nous laisse en tout cas perplexe.

Qu’est ce qui s’est passé. L’histoire remonte à 2014, raconte la victime Ibrahima Ndiaye qui disposait d’une semi-remorque immatriculé DK 4726-AN. Malheureusement un problème de moteur empêchait son utilisation. Etant donné que le moteur en question lui revenait à 3 millions de francs CFA, Ndiaye a sur les conseils de son mécanicien, mis en location le wagon du camion afin de couvrir les dépenses de l’achat du moteur.

C’est ainsi qu’il a rencontré Serigne Mbacké Samb par l’entremise de son mécanicien toujours. C’est ainsi qu’un contrat de trois mois a été signé entre les deux partis à raison de 225.000 francs CFA par mois.

Depuis lors rien. « En plus de ne m’avoir pas payé un centime depuis la signature du contrat, Serigne Mbacké Samb a disparu dans la nature. C’est trois ans après que je suis tombé sur la semi-remorque à Rufisque entrain de débarquer des marchandises dans une usine » explique Ibrahima Ndiaye.

Ce dernier qui avait déjà rédigé une plainte contre son client, le lui a remis . Seulement regrette t’il, cette plainte n’a jamais eu de suite puisque la mention qui était enregistrée à la gendarmerie de Thionck n’est jamais arrivée a destination ».

Aussi regrette t’il une impunité totale dans ce dossier puisque le mis en cause lui a répété urbi et orbi qu’il « ne pouvait rien contre lui puisque protégé par un haut responsable

 

Aujourd’hui trois ans après les faits, Ibrahima Ndiaye reconnait le préjudice que lui a fait subir Serigne Samb à plusieurs millions, d’autant plus que le wagon en question, garée a Rufisque dans un état déplorable, ne dispose plus de nombreux de ses pièces.

« Le camion lui-même que j’avais laissé garé, j’ai trouvé que toutes les pièces ont été démontées. Je suis sidéré » consent-il à dire.

Aussi, la victime ne réclame t’elle que justice.
Nos tentatives de joindre Serigne Mbacké Samb sur ses trois numéros sont restés vaines. Le gus étant injoignable.

ANNONCES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages de cet article