Sagno Etienne, le meurtrier du petit Booba n'était pas son premier essai –
PUBLICITE

Sagno Etienne, le meurtrier du petit Booba n’était pas son premier essai

De nouveaux détails sur la personnalité de Sagno Etienne, meurtrier du petit Booba surgissent et ne font pas du tout chaud au coeur. Des sources proches du dossier confiant que le sieur Sagno Étienne est bien connu des fichiers de la police.

Et donc, le meurtrier du petit Booba n’était pas à son premier forfait. Il était même fichier dans les dossiers de la police. Et la raison était la même, accusé de tentative de pratique de sacrifices rituels sur des bébés. Malheureusement, la police d’alors n’y aurait pas prêté grande attention, pour suivre ce monstre et l’empêcher de commettre l’irréparable.

Selon une source proche du dossier, Sagno Etienne est « un abonné aux sacrifices rituels. » Sa soif de richesse est si énorme qu’il a tenté à deux reprises par le passé d’ôter la vie à d’innocents enfants.

Il aurait voulu sacrifier son propre enfant, alors même que celui-ci se trouvait encore dans le sein de sa mère!.  La source explique que le bijoutier meurtrier aurait proposé à sa conjointe (celle qui est partie de le maison dans la vidéo d’aveux) de sacrifier leur bébé dès sa naissance. Cette dernière aurait refusé d’accéder à la requête démoniaque de celui qui était sensé etre un papa pour son bébé à venir.
Pour la faire plier, il l’a battait sauvagement. Fatigué la jeune dame a saisit la police et déposé plainte à la police. Elle a ensuite le quitté son monstreux de compagnon pour se réfugier en famille  et mettre son fils à l’abri de toute menace de mort. Cela n’a pas suffit au bijoutier, qui à la naissance de son fils se rend au domicile de sa belle famille pour le récupèrer dans l’optique d’accomplir son dessein machiavélique. Mais il est freiné dans son élan par ses beaux parents qui le passent à tabac.
Mais cette correction exemplaire n’a pas dissuadé le cupide bijoutier qui dans une deuxième tentative, jette son dévolu sur l’épouse de son frère. Il propose à ce dernier le même sacrifice rituel avec l’enfant que sa belle soeur devrait mettre au monde.
Ce frère qui ne voit pas mes choses comme lui ira porter plainte également à son tour contre le vampire Sagno Etienne. Malgré les deux plaintes de la compagne et du frère, la source confie qu’il a été juste entendu et relaxé, faute de preuve et sur la base qu’aucun délit n’avait été commis. La grave erreur à ne pas commettre. Car deux mois après, le petit Booba, 04 ans, connu comme un enfant gaie et énergique tombait dans les mailles du prédateur Sagno Etienne et la suite macabre, nous la connaissons.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.