ANNONCE PUBLICITE

Procès Khalifa Sall : une mobilisation exceptionnelle attendue

ANNONCE

C’est aujourd’hui que le maire de Dakar, Khalifa Sall, doit passer devant la barre dans le cadre de l’affaire de la caisse d’avance. Pour le premier jour de son procès, les partisans de l’édile de la capitale veulent marquer les esprits par une grande mobilisation au tribunal. C’est l’édile de Sicap, Baobab qui a donné le mot d’ordre aux partisans de venir massivement soutenir leur leader. Barthélemy Dias ne semble pas inquiet car, à l’en croire, aucun juge ne peut condamner Khalifa Sall pour les faits à lui reprochés. Cependant, souligne-t-il, il peut effectivement l’être si les juges sont sous la coupe réglée du régime.

ANNONCE

Ses camarades de Mankoo Taxawu Senegaal ne seront pas en reste. Déjà Malick Gakou a demandé à ses militants de se mobiliser. On peut s’attendre au même geste de la part des autres partis de la coalition. Même si Idrissa Seck est dans le Ndiambour pour ses « visites de proximité orange », son lieutenant Déthié Fall sera certainement de la partie lui qui ne rate aucune occasion de plaider la cause de l’édile de la capitale.

S’ils sont un peu plus discrets, il faut également compter sur la coalition gagnante Wattu Senegaal dont le président de groupe parlementaire, Me Madické Niang, avait pris à bras-le-corps le combat pour la libération de Khalifa Sall au niveau de l’Assemblée nationale. C’est donc primordial de marquer le coup dès le début du procès et de lancer ainsi un message au régime que l’opposition traite de dictatorial. Ça, c’est pour la bataille de l’opinion, le vrai combat, ce sont les avocats de l’édile de la capitale qui doivent le livrer.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*