ANNONCE PUBLICITE

Police : des tirs accidentels de plus en plus nombreux

ANNONCE

« Rien à signaler. » C’est, en substance, ce que déclarait l’inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, lors de sa conférence de presse annuelle, le 27 septembre, au sujet de l’évolution de l’usage des armes à feu. Elle répondait à une question sur les conséquences de la réforme des règles d’ouverture du feu en 2017 et de l’arrivée de nouvelles armes pour faireface à la menace terroriste.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*