ANNONCE PUBLICITE

Le PDS prêt à dialoguer…avec Macky

ANNONCE

« A quelque chose malheur est bon », a-t-on l’habitude dire. La décision du PDS de répondre unilatéralement à l’appel au dialogue du Président Macky Sall tend à le confirmer. En effet, cela fait des mois que le gouvernement appelle la classe politique à des discussions pour la pacification de l’espace politique. Mais, le Parti démocratique sénégalais s’était jusque-là refusé à rejoindre la table des négociations à moins que le régime accepte ses conditions.

ANNONCE

Dernièrement, le PDS et 19 autres partis avaient porté une initiative pour des élections transparentes qui s’articulait autour de huit points. Mamadou Lamine Diallo et Cie avaient même indiqué avoir soumis le document au chef de l’Etat. Depuis lors, le Président Macky Sall n’a pas encore donné une suite à cette initiative. D’ailleurs lors de son adresse à la Nation, il avait appelé de nouveau les forces vives au dialogue en mettant l’accent sur le consensus autour de Seydou Nourou Bâ. Or, l’opposition avait proposé une commission arbitrale composé de trois membres à la place d’un seul juge.

Aussi, la subite décision du PDS de dialoguer avec le gouvernement que sous-tendrait la récente attaque barbare de Boffa n’est-elle pas en vérité qu’un prétexte pour les libéraux de participer aux discussions. Il est vrai que c’est la question du processus électoral qui a été le plus mise en avant mais le dialogue ne saurait se limiter à cette seule préoccupation. Alors, qu’est-ce qui a valablement changé pour que les libéraux acceptent enfin de s’asseoir autour de la table ? Quelle plus-value le PDS peut-il apporter aux négociations pour la paix définitive dans la région sud sachant que les observateurs sont unanimes a dire que la politique du régime wadien pour résoudre le conflit casamançais a été un échec ?

En effet, c’est avec l’arrivée de Macky Sall au pouvoir qu’on a pu noter une réelle accalmie dans la zone sud.

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*