Ousmane Sonko : « vu mon âge, pour 2019 je peux encore attendre, mais le Sénégal ne peut plus attendre » –
PUBLICITE

Ousmane Sonko : « vu mon âge, pour 2019 je peux encore attendre, mais le Sénégal ne peut plus attendre »

La tête de fil du Pastef Ousmane Sonko a déclaré, ce dimanche 11 novembre à New York, devant la diaspora sénégalaise, que son élection comme président de la république du Sénégal en 2019 n’était pas une fin en soi, mais qu’il était impératif de démettre le président Macky Sall.

« Vu mon âge à l’état civil, vu mon âge en politique, je peux encore attendre. Mais le Sénégal ne peut plus attendre. Si nous attendons encore, d’ici 2021, les premiers barils de pétrole vont être produits, le pays va être vendu aux multinationales qui, avec leurs moyens financiers énormes vont écraser tout sur leur passage » a lâché Ousmane Sonko sous les acclamations d’une assistance new yorkaise toute acquise à sa cause.

Le candidat aux élections présidentielles de 2019 de renchérir en expliquant qu’au cas échéant, le Sénégal sera dans le lot des pays du continent qui ont des ressources inépuisables mais n’en bénéficient guère. « Ce qui est arrivé au Gabon et au Congo nous arrivera, on ne pourra plus renégocier aucun contrat » conclut – il.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.