Mubarak Mukiya, ce millionnaire Kényan de 20 ans qui avait refusé une bourse scolaire d’Harvard

ANNONCES

mubarak-muyika-bizna

Mubarak Muyiya est un entrepreneur kényan âgé de 20 ans. Il devient orphelin à l’âge de dix ans et s’installe alors avec sa tante et son oncle, propriétaire d’une maison d’édition, Acrodile Publishers.

Mubarak Muyika a remarqué que sa tante avait du mal à attirer les clients en raison d’un manque de ressources. Voyant l’impact que cela a sur l’entreprise, il décide d’apprendre à concevoir un site Web. Cette idée s’est avérée très fructueuse, il a réussi à créer un site pour l’entreprise de sa tante.

Voyant son potentiel, un multi-millionnaire kényan a recommandé le jeune homme à l’université d’Harvard pour une bourse scolaire mais le jeune entrepreneur n’était pas intéressé et préféré mettre ses compétences au service de son pays.

Il va donc fonder en 2012, son entreprise Hype Century Technologies and Investment, une société de design de sites web et de gestion de noms de domaine. Il a pu fonder cette entreprise grâce à l’argent qu’il a collecté à partir de ses missions de freelance. Il commence seul puis engage deux camarades de classe.

ANNONCES

» Nous avons commencé avec le peu d’argent que j’avais économisé avec mes missions de freelance en tant qu’étudiant. Mon premier client a été tellement impressionné qu’il m’a offert un espace dans son bureau à Rehema Maison à Nairobi, » indique t-il au journal Daily Business. C’est un succès, l’entreprise obtient de nouveaux clients, déménage dans de nouveaux locaux et engage de nouveaux profils.

En 2013, Mubarak Muyika décide de vendre cette société pour commencer à fonder une nouvelle entreprise. C’est ainsi qu’il fonde Zagace, une autre société en informatique. Aujourd’hui, l’entreprise est une multinationale et son siège est installé à San Francisco.

Alors que beaucoup pourraient penser l’entrepreneur a été stupide d’avoir refusé une bourse de l’université d’Havard, il est clair que Muyika a prouvé grâce à son parcours brillant qu’il était possible de réussir sans forcément être diplômé d’Harvard.

Récemment, Mubarak Muyika a été nommé comme étant l’un des jeunes entrepreneurs les plus prometteurs d’Afrique.

Sanslimitesn.com

ANNONCES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages de cet article