ANNONCE PUBLICITE

Les mensonges de Mimi pour se rapprocher de Macky

ANNONCE

 

ANNONCE

Si ça ne tenait qu’à l’ancien ministre de la Justice et Garde des Sceaux, la traque aux biens mal acquis serait poursuivi. Même si en réalité, des dossiers sont toujours en cours d’instruction, comme celui du maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, Aminata Touré voudrait que la reddition des comptes entre dans les habitudes des Sénégalais.

Et, il y a une bonne raison à ce plaidoyer. Car, à l’en croire, à ce jour, 200 milliards de FCfa ont été recouvrés dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis. « Cela doit se poursuivre. Cela doit être une routine. Je considère que tous les ans, tous les gestionnaires dans leur budget, doivent prévoir une opération d’audit. A l’époque, il y avait un chèque de 33 milliards, un chèque parmi tant d’autres qui ont été versés dans les caisses du Trésor », a-t-elle dit.

traque
Bachir Diawara

Mais, rien de tout cela n’est vrai, selon Bachir Diawara. Il estime que les déclarations d’Aminata Touré sont à mettre sous le coup d’une volonté de se rapprocher du Président Macky Sall. Pour preuve, tous les chiffres avancés dans le cadre de la traque se sont avérés faux. Et, dernièrement, des biens appartenant à l’ex-Président Abdoulaye Wade et qui étaient attribués à l’ancien ministre d’Etat Karim Wade sont en train d’être restitués petit à petit par l’Etat qui les avait confisqués. Aussi, trouve-t-il qu »il est temps dans ce pays que le régime travaille plus et réduise considérablement les « mensonges ».

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*