ANNONCE PUBLICITE

Médina : Le mari surprend sa femme en pleins ébats sexuels avec son amant

ANNONCE

Une affaire d’adultère est sur toutes les lèvres à Médina. Il s’agit d’une femme mariée depuis 15 ans qui trompe son mari avec un voisin d’immeuble. Et lorsque son mari l’a surprise sur le lit conjugal en plein ébats avec son amant, elle a indiqué qu’elle croyait avoir affaire à son mari.

C’est un découvert fait par le mari lui-même qui revenait de la mosquée au petit-matin. En effet, le jeune homme en question qui habite le même immeuble, avait attendu que le père de famille aille prier, pour venir se glisser aux cotés de la femme mariée. Une relation qui ne date pas d’aujourd’hui, si l’on a croit le voisinage. D’après les voisins de l’immeuble, ce n’est pas la première fois que la dame Nd. Mb. S’adonne à ce genre de chose. Selon eux, la dame et son voisin entretiennent une relation intime depuis plus de 2 ans.

ANNONCE

Mais, comme il fallait s’y attendre, le pot au rose a été découvert, ce mercredi, à l’aube. Au moment où le sieur M.D. était parti à la mosquée. Un moment mis au profit par l’amant de son épouse, qui vit dans le même immeuble, pour entrer en catimini dans la chambre de la dame Nd. Mb.

D’ailleurs, d’après les sources du journal Vox Populi, c’est la dame qui a fait appeler son amant après le départ de son mari. Aussitôt, le couple adultérin a commencé à entretenir une relation sexuelle. Seulement, les deux amoureux qui étaient au septième ciel et qui n’avaient pas vu filer le temps, ont été surpris par le mari de la dame. Ce dernier est, en effet, resté bouche-bé, en voyant sa tendre épouse entre les mains d’un autre homme et toute nue allongée sur le lit conjugal.

Sous le coup de la surprise et de la colère, M. D. n’a pas cherché à comprendre. Il s’est tout de suite saisi d’un bâton qui était proche de lui pour assommer son épouse qui a pris trois coups sur la tête. Là, où son amant qui savait qu’il risquait le pire à pris la poudre d’escampette.

Senegal7.com

ANNONCE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*