Mariama Coly « Je n’ai pas filmé Ibrahima Ndiaye lorsqu’il entretenait des rapports sexuels. Je n’ai pas, non plus, envoyé ces images à Astou Fall. » –
PUBLICITE

Mariama Coly « Je n’ai pas filmé Ibrahima Ndiaye lorsqu’il entretenait des rapports sexuels. Je n’ai pas, non plus, envoyé ces images à Astou Fall. »

Ibrahima Ndiaye, 25 ans, restaurateur de son état, l’un des jeunes garçons mis aux arrêts à la Sicap Liberté 4 pour actes contre nature a reconnu les faits qui lui sont reprochés avec sa co accusée Mariama Coly Diatta. Devant le juge, il a reconnu avoir entretenu des relations sexuelles avec un nommé Claude André Ayna, en cavale avec un autre co-accusé.

Mariama Coly, 20 ans avec qui il a fait face au juge ce mercredi, a pour sa part, a nié les accusations portées contre elle : « Je n’ai pas filmé Ibrahima Ndiaye lorsqu’il entretenait des rapports sexuels avec Claude. Je n’ai pas, non plus, envoyé ces images à Astou Fall. »

Le tribunal de flagrants délits a renvoyé l’affaire au 26 septembre prochain. Le juge et le procureur souhaitent voir les vidéos qui mettent en cause les suspects ainsi que la comparution des accusés en fuite.

L’affaire dite des homos de Liberté 4 porte sur des vidéos qui circulent et dans lesquelles on voit les mis en cause en train d’entretenir des rapports sexuels. L’enquête a permis d’interpeller Ibrahima Ndiaye et Mariama Coly. Claude André Ayna et Astou Fall, eux, ont pris la fuite.

Tout ce beau monde est poursuivi pour acte contre-nature, collecte illicite de données et distribution d’images contraires aux bonnes mœurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.