L’unacois/Jappo se démarque de “Auchan dégage”. Le collectif indexe son président Idy Thiam… –
PUBLICITE

L’unacois/Jappo se démarque de “Auchan dégage”. Le collectif indexe son président Idy Thiam…

Le collectif “Auchan dégage ” a fait face à la presse, ce  lundi. Une rencontre qui devait se tenir dans les locaux de l’Unacois/Jappo, a finalement eu lieu devant le siège. Selon les dires, l’Unacois se serait désisté à la dernière minute et aurait même fait appel aux forces de l’ordre.

Face à la presse, avant que la rencontre ne soit réprimée par la police, ils ont, “tout d’abord, remercié et apprécie les efforts de ses membres, sympathisants et ceux du peuple sénégalais pour la réussite de cette grande mobilisation du 16 octobre dernier qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’installation des magasins Auchan dans notre pays…“.

Non sans rappeler que lors de leur “grande démonstration de force populaire” du 16 octobre, leur président, Idy Thiam et son équipe ont quitté “en catimini la manifestation en pleine effervescence et sans aucun membre du collectif ‘Auchan dégage’ pour répondre à une audience du président de la République…

Constat fait par ces derniers, depuis cette rencontre avec le chef de l’Etat, “les membres du collectif ‘Auchan dégage’ regrettent la lenteur dans le sens d’éclairer l’opinion nationale et internationale sur pourquoi aller répondre à une audience avant la fin de la manifestation et sur ce qui a été pris comme décision dans cette rencontre…” Sur ce, ils exigent que la lanterne des Sénégalais soit éclairée sur cette rencontre afin de “rétablir le climat de confiance qui le lie avec le peuple sénégalais…

Ils ont aussi soulevé le décret qui consiste à réglementer le commerce des grandes surfaces et de l’arrêt de la construction de nouveaux magasins Auchan sur le territoire national, signé par le président Macky Sall. “Le collectif ‘Auchan dégage’ a le profond regret de constater que le groupe Auchan refuse systématiquement de se conformer à cette décision présidentielle en continuant la construction de ses nouveaux magasins…“, dénoncent-ils.

Ils prennent ainsi ce décret du président “avec des pincettes d’autant plus que ça n’a jamais été un point dans leur plateforme revendicative, le collectif ne dispose que d’un seul et unique point: le départ immédiat et sans condition du groupe Auchan…

Un combat qu’ils ne comptent pas lâcher et entendent l’étendre dans l’étendue du territoire national. Ils donnent ainsi rendez-vous après le Magal de Touba afin d’élaborer un nouveau plan d’action.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.