PUBLICITE

Les internautes tapent encore sur le Pr Songué après sa dernière sortie



Le Professeur de philosophie Songué Diouf ne se serait sans doute jamais prononcé de la sorte sur le viol s’il savait que ses propos allaient coûter une levée de bouclier contre lui. Même s’il a publié une vidéo sur sa page pour s’expliquer, cela n’empêche pas aux internautes de s’attaquer à lui. 

La vague de réprobation ne faisait que commencer. Depuis sa sortie d’hier, lundi, il fait l’objet de lynchage en règle sur les réseaux sociaux, où il est accusé, entre autres de dérapage, d’apologie du viol. « « Il n’y a pas rapport de nécessité sur le plan causal entre l’habillement (sexy) et le viol » Ok Songué téléchargé na sama xël bi nak🤔
En gros, professeur nous dit de ne pas croire nos oreilles parce qu’il n’a jamais voulu dire ce qu’il a dit. Et donc à tous ceux qui ont été blessés par les «attaques» contre ses propos, il dit «Massa», lit-on sur Facebook visité par Senego.

Ce n’est pas fini. Un autre internaute abonde dans le sens : « J‘ai honte vraiment… tout le tapage que j’ai fait pendant deux jours, yoobu affaire bi fi mou yeegul vraiment… J’aurai su dès le départ que Songue c’était le « Selbé Ndom » de la philosophie, je me serais abstenue… Vraiment… D’avance, mes excuses les plus sincères à Selbé pour qui cette comparaison peut ne pas être à son avantage… ». 

Le journaliste Adama Gaye  s’y met aussi en donnant un bon conseil au professeur. « Songue Diouf. L’erreur est humaine. Quand on en commet, on l’admet et on s’excuse platement. On ne joue pas les coqs (Songue c’est votre Songue) et on ne se prend pas pour le plus intelligent comme si les gens étaient incapables de comprendre vos propos qui secouent le pays. Je vous conseille, fraternellement, de mettre de côté les arguments avancés hier, du genre y a des méchants, j’ai prié Serigne Saliou, vous m’aimez! Dites: je m’excuse. Je suis contre le viol. Mes propos ne traduisent pas ma pensée ou je me suis fait mal comprendre. 

Le danger d’une trop grande exposition médiatique, c’est qu’elle peut se retourner et la moindre gaffe prend une dimension incroyable presque irrattrapable.
Songue Diouf a eu le mérite de former passionnément des centaines de jeunes sénégalais. J’ai moi même suivi le cours sur la dissertation philosophique qu’il a posté sur YouTube. Il est brillant.
Seulement ses propos à l’émission sulfureuse Jakarloo -ou il devrait éviter de se rendre- sont impardonnables.
Je ne le prends pas pour autant pour un pervers ni pour un violeur. La légèreté ambiante fait dire des conneries même à des sujets brillants. Que Songue cesse les clauses de style et prenne sa plume pour s’excuser (en termes brefs, concis, précis sans circonlocutions). Il doit humblement retirer les propos qui lui valent cette réprobation unanime. Quand tout le monde crache sur vous, vous êtes mouillé, dit un proverbe Wolof!
Il est donc temps, grand temps, qu’il retourne le dire sur Jakarloo en même temps qu’il y annonce son propre retrait définitif de cette émission. Sa place est, craie en main, dans la classe où il excelle.
Que Dieu vous pardonne et vous, nous, protège !



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.