LE ROI MOHAMMED VI ET LA PRINCESSE LALLA SALMA AURAIENT DIVORCÉ –
PUBLICITE

LE ROI MOHAMMED VI ET LA PRINCESSE LALLA SALMA AURAIENT DIVORCÉ



Plusieurs journaux et sites internet espagnols spéculent sur les rumeurs de divorce du roi Mohammed VI, 54 ans, et de la princesse Lalla Salma, 39 ans.

Les rumeurs sur le divorce du Roi du Maroc de plus en plus persistantes circulent dans les réseaux sociaux et affolent la toile depuis quelques jours.

C’est l’hebdomadaire espagnol Hola! qui a déclenché les hostilités dans un article mis en ligne mercredi : “Le roi Mohammed VI du Maroc, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé, divorce qui est déjà effectif, comme l’ont confirmé plusieurs sources proches du palais à Hola!”.

Cette révélation, qui n’a pour l’heure ni été confirmée, ni infirmée par le cabinet royal, intervient quelques jours après l’absence remarquée de l’épouse sur un cliché montrant son mari entouré de sa famille, après avoir subi une opération du cœur à la clinique Ambroise-Paré de Neuilly-sur-Seine. Mais peut-être se trouvait-elle tout simplement derrière l’appareil ?

Le couple s’est uni le 21 mars 2002 à Rabat, et aurait justement dû célébrer mercredi son 16e anniversaire de mariage.

Ils sont parents du prince héritier Moulay El Hassan, 14 ans, et de la princesse Lalla Khadija, 11 ans.

La rupture supposée du couple royal a été reprise par la quasi-totalité des journaux et agences de presse espagnols dont EFE et Europa Press. Lors d’un point de presse jeudi, le porte-parole du gouvernement a été interrogé sur cette question par le correspondant de l’agence EFE au Maroc, selon le site bladi.

Gêné, Mustapha El Khalfi l’a dirigé vers le cabinet royal, organe habilité à commenter et répondre aux questions relatives à l’institution monarchique.

Afrika TV


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.