ANNONCE

La formation des imams au cœur de la troisième « instance de dialogue avec l’islam »

ANNONCES

000_j112hislam.france.beauvau

JUGÉE INSUFFISANTE ACTUELLEMENT, LA FORMATION DES IMAMS A ÉTÉ AU CŒUR DE LA TROISIÈME RÉUNION DE « L’INSTANCE DE DIALOGUE AVEC L’ISLAM », QUI S’EST TENUE, LUNDI, AU MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR. L’ENJEU ? CONTRER LES « DISCOURS SECTAIRES ».
Quelle formation pour les imams en France ? Moins d’une semaine après son arrivée au ministère de l’Intérieur, Bruno Le Roux a plongé, lundi 12 décembre, dans le grand bain à remous de « l’islam de France ».

ANNONCES

La formation des imams, qui dépend pour l’instant beaucoup de l’étranger, a été présentée comme un enjeu stratégique par Bernard Cazeneuve, le nouveau Premier ministre, présent lors de cette réunion. Il entend ainsi contrer les « discours sectaires », qui ont cours « dans certaines mosquées », a-t-il déclaré lors de la troisième réunion de « l’instance de dialogue avec l’islam », lancée en juin 2015.

Les participants à « l’instance de dialogue » représentent toutes les nuances de l’islam sunnite français – salafistes exceptés. Jean-Pierre Chevènement qui préside la toute nouvelle « Fondation de l’islam de France » destinée à lever des fonds pour financer des projets éducatifs et culturels était également présent. Pour mieux lutter contre la radicalisation violente, l’État a en effet souhaité dialoguer avec d’autres voix que celles du Conseil français du culte musulman ( CFCM), même si la légitimité de l’institution n’est pas remise en cause.

france24

ANNONCES

App mobile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partages de cet article