La déclaration de guerre d'Abdoul Mbaye à Macky Sall –
PUBLICITE

La déclaration de guerre d’Abdoul Mbaye à Macky Sall

Me Abdoulaye Wade continue de recevoir les leaders de l’opposition. A l’hôtel Terrou Bi où il a élu domicile, l’ancien président a reçu une bonne frange de l’opposition. Parmi eux, il y avait Oumar Sarr ( Pds), Mamadou Lamine Diallo (Tekki), Serigne Mansour Sy Djamil (Bes Du Niak), Moustapha Guirassy ( Sud), Oumar Walu Zomarou (syndicaliste) et Abdoul Mbaye (Act).

Le pape du Sopi discute avec ses hôtes de l’idée d’empêcher la tenue de présidentielle du 24 février. D’après Le Quotidien, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye aurait tenu un discours radical pour faire face aux différents scénarios, avec des propositions tendant à discréditer d’éventuels résultats en faveur du candidat sortant. « Quelle doit être notre attitude si, malgré tout, les élections se tiennent ? Je pense qu’il y a une stratégie avant le vote : essayer la non-élection et le départ (de Macky). Mais le vote peut avoir, et, en ce moment-là, encore, il faut se mettre dans des dispositions où la force peut revenir », aurait-il proposé. 

Et d’ajouter : « Si on constate, le jour de l’élection, des anomalies flagrantes dont les observateurs nationaux et internationaux seront témoins, on peut encore en ce moment-là, créer de nouveau les conditions d’une révolte. Si malgré tout cela et c’est toujours une hypothèse, ça ne marche pas, en ce moment également, il faut contester les résultats en les considérant comme faux, toujours en essayant de faite appel à la violence parce que c’est le seul recours qui devrait nous rester ». 

Selon le journal, Abdoul Mbaye conclut qu’il « faut rendre inacceptable un résultat au premier tour et un résultat au second tour », favorables à Macky Sall.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.